Pentafluorure de soufre trifluorométhyle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Pentafluorure de soufre trifluorométhyle
Image illustrative de l’article Pentafluorure de soufre trifluorométhyle
Structure du pentafluorure de soufre trifluorométhyle
Identification
Synonymes

pentafluoro-trifluorométhyl-soufre

No CAS 373-80-8
No ECHA 100.196.530
No EC 670-841-1
PubChem 136213
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute CF8S
Masse molaire[1] 196,063 ± 0,006 g/mol
C 6,13 %, F 77,52 %, S 16,35 %,

Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

Le pentafluorure de soufre trifluorométhyle est un composé chimique de formule CF3SF5. Il s'agit d'un gaz à effet de serre industriel rare[2] détecté dans l'atmosphère terrestre pour la première fois en 2000[3]. Il est considéré comme l'un des gaz à l'effet de serre les plus puissants présents dans l'atmosphère, avec un potentiel de réchauffement global estimé de 18 000 sur 100 ans[4], mais sa concentration atmosphérique est si faible qu'il est peu probable qu'il contribue significativement à l'effet de serre global. Sa durée de vie dans l'atmosphère est estimée à 800 ans[5]. La chimie de ce composé est semblable à celle de l'hexafluorure de soufre SF6[6].

La présence de ce gaz dans l'atmosphère terrestre est probablement d'origine humaine. Il s'agit vraisemblablement d'un sous-produit de la production de fluorocarbures issu de réactions entre l'hexafluorure de soufre et des fluoropolymères utilisés dans les composants électroniques et les circuits intégrés. Il est également possible qu'il se forme à partir du SF6 libéré par les équipements haute tension.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Richard P. Tuckett, « Chapter 3: Trifluoromethyl Sulphur Pentafluoride, SF5CF3: Atmospheric Chemistry and Its Environmental Importance via the Greenhouse Effect », Advances in Fluorine Science, vol. 1,‎ , p. 89-129 (DOI 10.1016/S1872-0358(06)01003-7, lire en ligne).
  3. (en) W. T. Sturges, T. J. Wallington, M. D. Hurley, K. P. Shine, K. Sihra, A. Engel, D. E. Oram, S. A. Penkett, R. Mulvaney et C. A. M. Brenninkmeijer, « A Potent Greenhouse Gas Identified in the Atmosphere: SF5CF3 », Science, vol. 289, no 5479,‎ , p. 611-613 (PMID 10915622, DOI 10.1126/science.289.5479.611, JSTOR 3077534, Bibcode 2000Sci...289..611S, lire en ligne).
  4. (en) Martin Suen, « Trifluoromethyl Sulfur Pentafluoride (CF3SF5): A Review of the Recently Discovered Super-Greenhouse Gas in the Atmosphere », The Open Atmospheric Science Journal, vol. 2, no 1,‎ , p. 56-60 (DOI 10.2174/1874282300802010056, Bibcode 2008OASJ....2...56S, lire en ligne).
  5. (en) Wen-Tien Tsai, « The prediction of environmental fate for trifluoromethyl sulfur pentafluoride (SF5CF3), a potent greenhouse gas », Journal of Hazardous Materials, vol. 149, no 3,‎ , p. 747-751 (PMID 17884286, DOI 10.1016/j.jhazmat.2007.08.035, lire en ligne).
  6. (en) Gene A. Silvey et George H. Cady, « Trifluoromethylsulfur Pentafluoride », Journal of the American Chemical Society, vol. 72, no 8,‎ , p. 3624-3626 (DOI 10.1021/ja01164a084, lire en ligne).