Pastoralis officii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pastoralis officii est le bref apostolique du par lequel le pape Paul III approuva et loua le texte des Exercices spirituels de Saint Ignace de Loyola.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les premiers jésuites donnent les Exercices spirituels à l’aide du petit livret composé par Saint Ignace, qui n'existait alors qu'à l’état de manuscrit. Cela engage de nombreuses personnes, laïcs et religieux, à un changement de vie et même, pour certains, à un engagement religieux et apostolique plus assuré.

En Espagne cependant, vers 1546, le livret est doctrinalement mis en cause par des théologiens dominicains. Craignant un examen par l’Inquisition espagnole, François Borgia - qui a personnellement fait l’expérience spirituelle des Exercices -, s’empresse d’écrire (en 1547) au pape Paul III, lui demandant de faire examiner le livret à Rome.

Publication du bref[modifier | modifier le code]

À Rome, Paul III soumet le livret à deux cardinaux de sa curie, Juan Alvarez de Toledo et Egidio Foscarari, qui rendent un verdict favorable. Le livre ne contient aucune erreur doctrinale. Le bref « d’approbation et de louange » des Exercices spirituels, intitulé Pastoralis officii, est publié le .

Le texte des Exercices spirituels est immédiatement publié dans sa version latine. Les frais de cette première impression de 500 exemplaires sont entièrement pris en charge par François Borgia.