Parc national Mbaéré-Bodingué

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Parc national Mbaéré-Bodingué
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Adresse
Coordonnées
Ville proche
Superficie
960 km2
Administration
Type
Identifiant
Création
2007

Géolocalisation sur la carte : République centrafricaine

(Voir situation sur carte : République centrafricaine)
Point carte.svg

Le parc national Mbaéré-Bodingué (PNMB) est un parc national[1] de la République centrafricaine situé au sud-ouest du pays dans la zone de forêts tropicales humides du domaine guinéo-congolais de la Forêt du Bassin du Congo. Il couvre une superficie de 960 km2 et se caractérise par sa richesse sociale et culturelle constituée d’une mosaïque d’ethnies de langue différentes et d'une remarquable biodiversité floristique et faunistique.

Géographie[modifier | modifier le code]

Zone tampon[modifier | modifier le code]

Le parc est intégré dans le complexe d’aires protégées de la forêt de Ngotto ou cohabitent plusieurs concessions forestières, minières et de chasse, ainsi que de nombreux villages.qui agit comme zone tampon d’une superficie de 7 144 km2.

Zone humide[modifier | modifier le code]

Les rivières Mbaéré et Bodingué sont classées en site de zones humides d’importance internationale, selon la convention de Ramsar[2].

Flore et faune[modifier | modifier le code]

Forêts[modifier | modifier le code]

La présence contiguë d'une vaste forêt inondable et d'une forêt de terre ferme établie sur sol sec, confère au site du parc un intérêt scientifique remarquable. Elle se situe en zone de forêt dense humide semi-caducifoliée[3].

Faune[modifier | modifier le code]

La Faune du parc est constituée de plusieurs espèces remarquables comme l’hippopotame, une sous-espèce de singe moustac endémique et des espèces protégées telles que le crocodile nain d’Afrique, le chimpanzé, le gorille de plaine, le chat doré, la panthère, le pangolin commun, le pangolin géant, l’éléphant de forêt, le bongo, le colobe bai de Pennant. La diversité des oiseaux y est aussi très élevée, dont certains sont protégés comme la bouscarle géante, le perroquet Jaco (perroquet gris).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Loi 07.008 du 9 mai 2007
  2. Classement le 5 décembre 2005
  3. L’aire protégée de Dzanga Sangha est situé en zone forêt dense humide sempervirente