Parc animalier de Saint-Laurent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc animalier de Saint-Laurent
Parc Animalier de la Ville de Charleville-Mézières

Image illustrative de l’article Parc animalier de Saint-Laurent
Entrée du Parc

Date d'ouverture 1976
Situation Saint-Laurent (Ardennes)
Superficie 38 hectares
Latitude
Longitude
49° 46′ 10,69″ nord, 4° 46′ 37,58″ est
Nombre d'animaux environ
Nombre d'espèces environ
Site web http://www.charleville-mezieres.fr/Sport-et-loisirs/Les-loisirs/Parc-animalier

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Parc animalier de Saint-Laurent

Géolocalisation sur la carte : Ardennes

(Voir situation sur carte : Ardennes)
Parc animalier de Saint-Laurent

Le Parc animalier de Saint-Laurent est une réserve naturelle de 38 ha peuplée d'animaux sauvages, pour la plupart représentatifs de la faune ardennaise. Il est situé entre Aiglemont et de Saint-Laurent, à proximité de Charleville-Mézières dans le département des Ardennes.

Les parcours[modifier | modifier le code]

Plan et parcours

Un parcours d'environ 3 km permet de parcourir la totalité du parc en toute sécurité, les animaux sauvages sont séparés des allées par une double protection et chaque endroit comporte des plaques signalétiques comportant toutes les références et descriptions.

Deux autres parcours fléchés plus courts sont destinés aux familles et aux enfants. Deux postes d'observations permettent d'avoir une vue panoramique des lieux. Le long du trajet un « sentier de l'arbre » répertorie les essences familières régionales : Mérisier, chêne, hêtre..., avec les panneaux descriptifs appropriés.

Le cheptel[modifier | modifier le code]

Les animaux sauvages sont regroupés par race et vivent en semi-liberté dans des grands espaces. La plupart des animaux sont issus de la forêt ardennaise ou de la reproduction au sein du cheptel du parc: sangliers, cerfs, biches et chevreuils[1]. Néanmoins on y trouve des daims bruns et blancs et des mouflons pouvant s'adapter au climat et à l’environnement, des volatiles (poules, canards, oies, paons, pigeons, faisans), un plan d'eau avec divers poissons.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Historique et fréquentation[modifier | modifier le code]

Le parc a été créé en 1976. Il reçoit chaque année entre 50 000 et 60 000 visiteurs[2], ce qui en fait un des lieux touristiques les plus visités des Ardennes. Son succès donne des idées[3].

À noter que l'entrée est gratuite.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :