Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Parc botanique et zoologique de Tsimbazaza
Image illustrative de l’article Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza
Étang dans le parc
Géographie
Pays Drapeau de Madagascar Madagascar
Commune Tsimbazaza, Antananarivo
Gestion
Lien Internet http://pbzt.recherches.gov.mg/
Localisation
Coordonnées 18° 55′ 48″ sud, 47° 31′ 34″ est

Géolocalisation sur la carte : Madagascar

(Voir situation sur carte : Madagascar)
Parc botanique et zoologique de Tsimbazaza

Le parc botanique et zoologique de Tsimbazaza à Antananarivo est un lieu de distraction ainsi qu’un endroit de conservation des faunes et des flores de Madagascar[1],[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce parc a été fondé en 1925 par les colons français. Mais avant cela, le roi Radama Ier avait déjà creusé le lac pour le bain des soldats.

Départements[modifier | modifier le code]

Pour le bon fonctionnement de ce parc, des différents départements se mobilisent :

  • Département administratif et financier qui s’occupe de la gestion des budgets, des personnels et de la logistique.
  • Département éducation à la conservation environnementale qui s’assure de l’éducation de l’environnement en dehors et dans le parc en utilisant le musée comme une bibliothèque pour que les publics puissent avoir plus de connaissance sur le milieu naturel et le milieu environnemental.
  • Département faune pour prendre soin des animaux afin d’inciter les publics à apprécier la beauté de la nature.
  • Département flore pour la collection des plantes mortes ou herbier, ainsi que pour l’entretien des plantes vivantes.

Le musée se divise en deux : le musée de paléontologie pour conserver les débris et les os d’animaux, et le musée d'ethnographie pour l’identification de la culture malgache.

Le parc zoologique[modifier | modifier le code]

Un parc doit protéger et conserver les faunes et flores locales. Madagascar est un pays qui contient des animaux d’espèces rares. Les lémuriens sont l’un des animaux qui attirent les visiteurs dans cet endroit. Dans ce parc, les animaux sont répartis selon leur espèces parce qu’il y a des animaux qui ne supportent pas les bruits et d’autres qui ne sortent que la nuit.

Le parc botanique[modifier | modifier le code]

Ce parc est un espace vert dans la capitale de Madagascar. Chaque région de ce pays est représentée par des végétations qui la différencient des autres. Par exemple, la région de Tamatave est représentée par le « ravinala » ou l’arbre du voyageur. Et la partie Sud par des didieracea et des pachypodiums.

Près du lac, on peut trouver des nymphéas aux fleures violettes, des jacinthes d’eau et de touffe de zozoro. Au nord du parc, on constate les types de fougères telles que l’ombrière, le cyathea et les orchidées endémiques. En contrebas, il y a des palmeraies qui regroupent des espèces malgaches et étrangères comme le raphia et le ravinala et d’autre côté, on aperçoit des baobabs et des plantes xérophiles qui représentent la partie le plus arides de Madagascar.

Sans oublier aussi que Madagascar est riche en plantes médicinales, des végétations typiques, des épices (vanille, poivre, cannelle). Dans ce parc, on peut trouver aussi un grand lac artificiel et d’un grand espace pour distraire les enfants.

Pour conclure, le parc de Tsimbazaza est un lieu de détente pour les habitants de la ville. Il est aussi un jardin agréable. Mais le manque de financement ne permet pas de soigner les animaux et de les nourrir convenablement.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Parc Botanique et Zoologique de Tsimbazaza (P.B.Z.T.) », sur www.madbif.mg (consulté le 18 septembre 2018)
  2. Lucile Allorge-Boiteau et Maxime Allorge, Faune et flore de Madagascar, KARTHALA Editions, (ISBN 9782845869424)