Parabolani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les Parabalanis (du grec ancien : παραβαλανεῖς, les « agents de bain »), ou Parabolani (fin latine de l'Antiquité grecque : παράβολοι ou παραβολᾶνοι), ont été les membres d'une confrérie chrétienne qui, dans l'Église primitive, a volontairement entrepris les soins aux malades et l'enterrement des morts, espérant ainsi mourir pour le Christ.

En règle générale, leurs membres proviennent des couches inférieures de la société ; ils ont aussi fonctionné comme préposés aux évêques locaux et sont parfois utilisés comme gardes du corps ou hommes de main lors des affrontements violents avec leurs adversaires.

Cette confrérie a fait l'objet de tentatives de la part du pouvoir romain pour limiter leur nombre, en raison de leur propension à la violence et au fanatisme.

Sans doute sur l'ordre de l'évêque d'Alexandrie, Cyrille, ils capturent Hypatie, philosophe et astronome, et la mettent à mort en 415.

Dans les arts[modifier | modifier le code]

Le film Agora, d'Alejandro Amenabar, met en scène cette confrérie.

Articles connexes[modifier | modifier le code]