Paire de Sziklai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paire de Sziklai

La paire de Sziklai, aussi connue sous le nom de paire composée ou darlingnot, est un montage électronique combinant deux transistors de types différents (NPN et PNP)[1]. Ce montage est couramment utilisé pour obtenir un transistor capable de supporter de forts courants, tout en ayant un gain supérieur à celui d'un seul transistor, à la manière du montage Darlington[1].

Le nom provient de son inventeur George Clifford Sziklai (en)[2],[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La paire composée est comparable à la configuration Darlington[1].

  • Le gain en courant est le produit des gains des deux transistors[1].
  • La polarité du courant de commande est inversée[1].
  • la tension Vbesat est environ 0,6 V, comparée à 1,2 V pour le montage Darlington[1].
  • La tension Vcesat ne peut pas descendre en dessous du VBEsat du premier transistor[1], ce qui devient désavantageux par rapport à un seul transistor.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Il est très largement répandu dans les montages amplificateurs, en particulier dans les amplificateurs opérationnels par exemple sur les étages de sortie[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Paul Horowitz, Winfield Hill, The Art of Electronics, Cambridge University Press, 1989 (ISBN 978-0521370950), p. 94-95 [lire en ligne].
  2. US patent 2762870 A, Push-pull complementary type transistor amplifier, G.C.Sziklai, 11 septembre 1956.
  3. US patent 2791644 A, Push-pull amplifier with complementary type transistors, G.C.Sziklai, 7 mai 1957.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]