Paire de Sziklai

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Paire de Sziklai

La paire de Sziklai, aussi connue sous le nom de paire composée, pseudo-Darlington ou darlingnot, est un montage électronique combinant deux transistors de types différents (NPN et PNP)[1].

Ce montage est couramment utilisé pour obtenir un transistor capable de supporter de forts courants, tout en ayant un gain supérieur à celui d'un seul transistor, à la manière du montage Darlington[1].

Le nom provient de son inventeur George Clifford Sziklai (en)[2],[3].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La paire composée est comparable à la configuration Darlington[1].

  • Le gain en courant est le produit des gains des deux transistors[1].
  • La polarité du courant de commande est inversée[1].
  • la tension Vbesat est environ 0,6 V, comparée à 1,2 V pour le montage Darlington[1].
  • La tension Vcesat ne peut pas descendre en dessous du VBEsat du premier transistor[1], ce qui devient désavantageux par rapport à un seul transistor.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Il est très largement répandu dans les montages amplificateurs, en particulier dans les amplificateurs opérationnels par exemple sur les étages de sortie[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g et h (en) Paul Horowitz, Winfield Hill, The Art of Electronics, Cambridge University Press, 1989 (ISBN 978-0521370950), p. 94-95 [lire en ligne].
  2. (en) US patent 2762870 A, Push-pull complementary type transistor amplifier, G.C.Sziklai, 11 septembre 1956.
  3. (en) US patent 2791644 A, Push-pull amplifier with complementary type transistors, G.C.Sziklai, 7 mai 1957.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]