Pêro da Covilhã

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Carte du trajet de Pero da Covilha
Le trajet de Pêro da Covilhã en vert (avec Afonso de Paiva) puis en bleu (seul)

Pedro or Pêro da Covilhã, ou encore Pedro de Covilham (pron. IPA ['peɾu dɐ kuvi'ʎɐ̃]) (vers 1460, Covilhã à Beira – après 1526), diplomate et explorateur portugais.

Le roi Jean II de Portugal cherchant à obtenir des informations précises sur l'Orient et l'Asie envoi en 1487, Covilha et Afonso de Paiva, visiter l'Inde et le royaume du prêtre Jean, que l'on supposait en Abyssinie. Les deux hommes partent de Santerém le 7 mai 1487 et passent par Valence, Barcelone, Naples et Rhodes avant de gagner Alexandrie. Ils arrivent à Aden dans l'été 1488 où ils se séparent, Paiva avec pour but l'Éthiopie et Covilha l'Inde[1]

Il visita l'Arabie, l'Inde (Calicut, Cananor, Goa), puis les côtes orientales de l'Afrique.

À la fin 1489 il se rend à Sofala puis revient à Aden et au Caire entre 1490 et 1491[1].

Il pénétra enfin en Éthiopie en 1494 et y fut bien accueilli par le Négus Eskender, qui fut tué peu après son arrivée dans un combat. Pêro da Covilhã se voit contraint par le Négus de rester dans ce pays et y finit ses jours : il vivait encore en 1525 lorsqu'il transmet une multitudes d'informations rassemblées à Rodrigo de Lima qui séjourne dans le pays de 1520 à 1526. Pendant ses voyages il avait acquis la certitude de la possibilité de doubler la pointe de l'Afrique et de parvenir à l'Inde par cette route : il prépara par là l'expédition de Vasco de Gama.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Paul Teyssier, Vasco de Gama La relation du premier voyage aux Indes (1497-1499), 1998, Chandeigne, 122 p., p. 10

Sources[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Liens externes[modifier | modifier le code]