Ortalide à tête grise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ortalis cinereiceps

Ortalis cinereiceps
Description de cette image, également commentée ci-après

Ortalide à tête grise

Classification (COI)
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Classe Aves
Ordre Galliformes
Famille Cracidae
Genre Ortalis

Nom binominal

Ortalis cinereiceps
Gray, 1867

Statut de conservation UICN

( LC )
LC  : Préoccupation mineure

L’Ortalide à tête grise (Ortalis cinereiceps) est une espèce d'oiseaux de la famille des Cracidae.

Description[modifier | modifier le code]

C'est un oiseau de taille moyenne, d'apparence générale comparable à la dinde. Il mesure environ 51 cm de longueur pour une masse de 500 g. Il a un corps élancé, des ailes arrondies, une petite tête, de longues pattes fortes et une queue longue et large. Son plumage est assez terne, brun olive foncé dessus et plus pâle dessous. La tête est gris foncé avec la peau nue de la gorge rouge et la queue noirâtre est gris-brun à son extrémité. Les rémiges primaires sont rousses : cette caractéristique permet de la distinguer de l'Ortalide chacamel.

Habitat[modifier | modifier le code]

C'est une espèce arboricole, vivant dans les bosquets d'arbres.

Reproduction[modifier | modifier le code]

Le nid peu profond et large est fait de brindilles et de lianes à 1 à 3 m de hauteur dans un arbre, souvent partiellement caché par les lianes. La femelle pond trois ou quatre grands blancs qu'elle couve seule.

Comportement[modifier | modifier le code]

Cet oiseau social vit en groupes familiaux de 6 à 12 individus qui restent en contact grâce à leurs cris.

Alimentation[modifier | modifier le code]

Il marche le long des branches pour chercher les fruits, les baies et les jeunes feuilles dont il se nourrit.

Distribution[modifier | modifier le code]

Cette espèce vit de l'est du Honduras au nord-ouest de la Colombie jusqu'à 1 200 m d'altitude.

Habitat[modifier | modifier le code]

Cet oiseau fréquente les fourrés et les lisières forestières.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Garrigues R. & Dean R. (2014) Birds of Costa Rica. Second Edition. Christopher Helm, London, 426 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :