Orchestre symphonique d'Oulu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Orchestre symphonique d'Oulu
Haipakka2.JPG
Histoire
Fondation
Cadre
Type
Pays
Organisation
Site web

L’Orchestre symphonique d'Oulu (en finnois Oulu Sinfonia) est l'orchestre municipal d'Oulu en Finlande.

Historique[modifier | modifier le code]

Des concerts réguliers sont joués à Oulu depuis les années 1820 et les premières tentatives de fondation d’un orchestre permanent remontent à 1856. Cependant, ces activités cesseront et c'est la fondation de la Société de musique d'Oulu en 1901 qui permettra de créér un premier orchestre.

Le premier orchestre d'Oulu[modifier | modifier le code]

Cet orchestre a connu son apogée pendant l'hiver 1910-1911, sous la direction du compositeur Toivo Kuula. Les représentations de l'orchestre se sont progressivement estompées avec le manque d'argent, mais Jean Sibelius, par exemple, a dirigé l'orchestre en 1914[1].

L'orchestre de la ville d'Oulu[modifier | modifier le code]

En , l’Association de musique d’Oulu commence ses activités et l’Orchestre d’Oulu est fondé en mars 1937. En 1954, l’orchestre se renomme orchestre de la ville d'Oulu et devient officiellement orchestre municipal en 1961.

Parmi les grands chefs d'orchestre qui ont travaillé avec cet orchestre, Urpo Pesonen, Paavo Rautio, Onni Kelo et plus tard Ari Angervo, Peeter Lilje ainsi que Arvo Volmer, qui a dirigé l'enregistrement de tout le répertoire de Leevi Madetoja produit par l'orchestre en 1998–2005[2]. L'orchestre de la ville d'Oulu a été renommé l'orchestre symphonique d'Oulu au début de l'été 2005.

Salle de concert[modifier | modifier le code]

Composé de 61 musiciens, l'orchestre joue dans la salle de concert Madetoja de 816 places construite en 1983. Elle doit son nom à Leevi Madetoja, né à Oulu.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fi) « Historiallinen juhlakonsertti » (consulté le 12 septembre 2019)
  2. (fi) « Leevi Madetoja. Levytykset » (consulté le 12 septembre 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]