Opération Noah

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L’opération Noah (Noé) était une opération de sauvetage de la faune en Rhodésie (aujourd'hui le Zimbabwe) qui s’étendit de 1958 à 1964, rendu nécessaire par la création du lac Kariba sur le Zambèze lors de la mise en eau du barrage de Kariba.

Contexte[modifier | modifier le code]

Entre 1955 et 1959, la Rhodésie du Nord et Sud (aujourd'hui la Zambie et le Zimbabwe) construisirent ce qui faut alors le plus grand barrage artificiel du monde,doté de centrales hydroélectriques pour chaque pays, sur le fleuve Zambèze, à environ 400 km des chutes Victoria. Il fournit de l'électricité aux deux pays, mais lors de la mise en eau, le lac Kariba se forma et inonda la vallée du Zambèze, qui abritait alors des milliers d'animaux indigènes.

Durée[modifier | modifier le code]

L’opération d’une durée de 5 ans, permit de sauver plus de 6000 animaux (éléphants, antilopes, rhinocéros, lions, léopards, zèbres, phacochères, petits oiseaux et même des serpents...) qui furent transférés vers la terre ferme[1]. L'opération fut dirigée par Rupert Fothergill. La faune sauvage fut sauvée de la montée des eaux et en grande partie transféré au parc national de Matusadona et autour du lac Kariba[2].

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]