Odanacatib

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

L'Odanacatib (DCI : MK-0822) est un traitement expérimental pour lutter contre l'ostéoporose et les métastases osseuses [1]. C'est un inhibiteur réversible de la cathepsine K[2], enzyme impliquée dans la résorption osseuse. Cette molécule est en cours de mise au point par Merck & Co. à Montréal. Les essais cliniques de phase III pour ce composé ont été arrêtés prématurément après un examen qui a démontré qu'il était très efficace et avait un bon profil d'innocuité. Merck a déclaré qu'une demande d'approbation réglementaire serait présentée en 2015[3]. Selon Cowen and Co, les prévisions de chiffre d'affaires sont estimées à un milliard de dollars par an à partir de 2020[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) C. L. Le Gall, E. Bonnelye et P. Clézardin, « Cathepsin K inhibitors as treatment of bone metastasis », Current Opinion in Supportive and Palliative Care, vol. 2, no 3,‎ , p. 218–22 (PMID 18685424, DOI 10.1097/SPC.0b013e32830baea9).
  2. (en) Gauthier JY, Chauret N, Cromlish W, et al., « The discovery of odanacatib (MK-0822), a selective inhibitor of cathepsin K », Bioorg. Med. Chem. Lett., vol. 18, no 3,‎ , p. 923–8 (PMID 18226527, DOI 10.1016/j.bmcl.2007.12.047).
  3. (en) « Merck osteoporosis drug passes trial, but side effects hover », sur Reuters, (consulté le 30 octobre 2015).
  4. (en) « Merck to seek approval of osteoporosis drug, cites safety risks », sur Reuters, (consulté le 30 octobre 2015).