Nordalbingiens

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Localisation de la Nordalbingia (en).

Les Nordalbingiens (« ceux qui vivent au nord de l'Elbe ») ou Transalbins furent un peuple germanique du Moyen Âge établi près de l'embouchure de l'Elbe, en Germanie.

Avec les Westphaliens, les Ostphaliens et les Angrivariens, ils étaient un des quatre peuples à se partager la Saxe primitive. Selon le chroniqueur Helmold von Bosau, les Nordalbingiens, qui vivaient dans la région d'Hambourg, se répartissaient en trois tribus : les Sturmariens (Sturmari), les Holzatiens (Holzati) et les Dietmar(s)chiens (Thetmarki). Ces tribus ne se différenciaient, ni par l'apparence, ni par la langue, et tous respectaient le droit saxon et la foi chrétienne mais, ajoute Helmold, proches des païens (Danois et Slaves), ils avaient l'habitude de se livrer aux brigandages et aux pillages.

En 798, à la fin de la guerre qui opposait les Saxons aux troupes de Charlemagne, les Nordalbingiens attaquèrent les Obodrites, un peuple slave allié des Francs, mais furent battus et décimés sur les bords de la Schwentine dans l'actuel Schleswig-Holstein. En 804, lorsque les Saxons sont définitivement soumis, Charlemagne fit déporter un grand nombre de Nordalbingiens dans l'Empire carolingien.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]