Neta revaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Neta revaï (hébreu : נטע רבעי) est le statut des fruits des arbres cultivés immédiatement après les trois premières années de leur plantation.

Les fruits en état de neta revaï présentent un caractère de sainteté particulière et doivent, à l’instar du maasser sheni, être consommés en état de pureté rituelle dans l’enceinte de Jérusalem ou convertis en monnaie permettant d’acquérir des biens consommables, également à Jérusalem. Les prescriptions relatives au neta revaï font partie des prescriptions liées à la terre d'Israël, ne concernant que les fruits des arbres cultivés en terre d’Israël.

Notes et références[modifier | modifier le code]