Nechtan nepos Uerb

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Nechtan nepos Uerb
Fonctions
Roi des Pictes
-
Roi de Strathclyde
Biographie
Décès
Enfant

Nectan nepos Uerb roi des Bretons du Strathclyde et roi des Pictes vers 600 à 621[1]

Origine[modifier | modifier le code]

Nechtan nepos Uerd « petit-fils de Uerd  » (c'est-à-dire descendant ?) selon les manuscrits de la Chronique picte de (971/1072) et « fils de Ird » selon ceux de (1187/1317) règne pendant 20 ans selon la « Chronique picte ». Si on accepte de l'identifier avec « Nechtan mac Canu » il serait mort en 621[2].

Toutefois, Nechtan est par ailleurs également identifié par Alfred P. Smyth et James E. Fraser à un membre de la dynastie des rois bretons de Strathclyde qui apparaît dans le manuscrit Harleian MS 3859 sous le nom de « Neithon fils de Gwyddno » (Neithon map Guipno) cousin et successeur de Rhydderch Hael mort vers 612[3],[4].

Dans ce cas Il serait également le Nwython map Gwyddno dont Hoan (Eugein/Owen de Strathclyde) mort vers 645 le vainqueur de Domnall Brecc de Dalriada est proclamé le petit-fils par ses bardes[5]

Enfin il a été également avancé que le Canu ou Cano mentionné dans les Annales d'Ulster est le Canu Garb listé dans le Senchus Fer n-Alban, ce qui ferait de Nechtan le petit-fils de Gartnait mac Dolmech, qui a été présenté come un fils putatif d' Áedán mac Gabráin de Dál Riata[6].

C’est sous le règne de ce roi qu’après la mort de leur père Ethelfrith les princes de Bernicie Eanfrith, Oswy et Oswald se réfugient pendant le règne d'Edwin chez les Pictes et vraisemblablement ensuite pour les deux derniers à Iona chez les Scots qui les convertissent à la foi chrétienne.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) J.M.P. Calise Pictish Sourcebook, Documents of Medieval Legend and Dark Age History Greenwood Press (Londres 2002) (ISBN 0313322953) p. 245.
  2. Annales d'Ulster & Annales de Tigernach
  3. Nechtan mac Guipno chez Alfred P. Smyth : Warlords and Holy Men, p. 62–65 & 82 ainsi que table 2
  4. (en) James E. Fraser Op.cit p. 135 .
  5. (en) James E. Fraser From Caledonia to Pictland, Scotland to 795 The New Edinburgh History of Scotland I. Edinburgh University Press, (Edinburgh 2009) (ISBN 978-0-7486-1232-1). Table 8.3 « The sons of Wuid as descendants of Guipno » p. 226.
  6. Bannerman, p. 92–94. Cette hypothèse chronologiquement improbable en ferait un arrière petit-fils d' Áedán un souverain du VIe siècle

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Peter Bartrum, A Welsh Classical Dictionary : People in History and Legend Up to about A.D. 1000, Aberystwyth, National Library of Wales, , 649 p. (ISBN 978-0-907158-73-8), p. 573 NEITHON ap GWYDDNO. (530)
  • (en) J.P.M. Calise, Pictish Sourcebook, Documents of Medieval Legend and Dark Age History, Londres, Greenwood Press, , 365 p. (ISBN 0313322953), p. 245 Nectu n. Uerb (Nechtan II/Nechton II Nectu n. Uerb, Nechtan grandson of Verb, Nechtan, nepos of Uerb or son of irb) Pictisk king (c.601/02-621)
  • (en) Tim Clarkson, The Men of the North. The Britons of southern Scotland, Edinburgh, John Donald, , 230 p. (ISBN 9781906566180), p. 118-119.
  • (en) William Arthur Cumming, The Age of the Picts, Stroud, Sutton Publishing, (ISBN 0750916087).
  • (en) Alan MacQuarie, The Kings of Strathclyde 400-1018 dans Medieval Scotland: Crown Lorship and Community, Essay Ouvrage collectif présenté par G.W.S. Barrow. Pages de 1 à 19 & Table page 6 Edinburgh University Press (1998) (ISBN 0-7486-1110-X).
  • (en) William Forbes Skene Chronicles Of The Picts,Chronicles Of The Scots, And Other Early Memorials Of Scottish History. H.M General Register House Edinburgh (1867) Reprint par Kessinger Publishings's (2007) (ISBN 1432551051).
  • (en) Ann Williams,Alfred P. Smyth, D P Kirby, A Bibliographical Dictionary of Dark Age Britain (England, Scotland and Wales c.500-c.1050), Londres, Seaby, , 253 p. (ISBN 1 852640472), p. 183 Nechtan (Nectu) grandson of Verb Pictish king c.602-621