Natan Karczmar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Natan Karczmar, organisateur culturel, vidéoartiste et pionnier en « art de la communication ».
Natan Karczmar. Pavillon Art Planète. L’Europe des Créateurs. Grand Palais. Paris, 1989.

Natan Karczmar, né à Paris le 3 janvier 1933, est organisateur culturel dans le domaine du théâtre et de la diffusion de l'art, principalement en France, au Canada et en Israël. Il est également peintre et photographe ainsi qu'artiste en « art de la communication ».

Organisateur[modifier | modifier le code]

Diffusion audiovisuelle de l'art[modifier | modifier le code]

Une constante de sa démarche a été la réalisation de projets consacrés à la promotion de l'art. Pionnier de la diffusion audiovisuelle de l'art par le film, la vidéo et Internet, Natan Karczmar organise en 1954 un festival de films sur l'art à Tel-Aviv, Jérusalem et Haïfa, en Israël[1]. Installé par la suite à Montréal, au Québec, il crée le Musée Canadien du Film sur l'Art en 1956 et diffuse les programmes dans 40 villes canadiennes. En 1960, il fonde le Musée Mexicain du Film sur l'Art et en 1962 l'American Institute of Film on Art. En 1963 a lieu à Montréal la réunion du Musée International du Film sur l'Art.

Centre Canadien d'Essai[modifier | modifier le code]

Simultanément, Natan Karczmar fonde en 1957 le théâtre du Centre Canadien d'Essai[2] à l’École des Beaux-Arts de Montréal. Il y présente une centaine de spectacles jusqu'en 1965, alliant le théâtre, et principalement des pièces en un acte, la danse contemporaine, la poésie et la musique. En 1958, il organise le Salon de la Jeune Peinture, puis en 1959, il ajoute la discipline sculpture et en 1960, les arts graphiques.

En 1983, revenu en Israël, Natan Karczmar poursuit son activité théâtrale en créant le Théâtre de rue de Tel-Aviv-Jaffa et présentant sa pièce Le Sablier (Les aventures de Noé).

Édition[modifier | modifier le code]

En relation avec le Centre Canadien d'Essai[3], Natan Karczmar publie des Cahiers d'Essai et crée les Éditions d'Essai. Celles-ci éditent le Prix de la Jeune Poésie J'ai choisi la mort de Guy Lafond ainsi que Ballades du temps précieux de Pierre Perrault, avec des illustrations d'Anne Trèze. N. Karczmar crée également les Éditions Graph qui publient des albums sur les sculpteurs et graveurs québécois Armand Vaillancourt, Albert Roussil, Anne Kahane, Marcel Braitstein, Roland Giguère, Léon Bellefleur, Stanley Lewis et André Montpetit. En 1967, il publie le premier livre sur la sculpture canadienne[4] à l'occasion de l'Exposition Universelle Terre des Hommes à Montréal, avec un texte de William Withrow et un avant-propos de Natan Karczmar. Les photographies sont de Bruno Massenet

Édition vidéo : Art Planète, le musée interactif. En 1989, Natan Karczmar fonde le magazine vidéo bimestriel Art Planète qui est diffusé dans une centaine de musées d'art moderne et contemporain à travers le monde. Dans le cadre d'Art Planète, il réalise le Musée Interactif avec des visites à distance en temps réel d'expositions de musées, à l'aide du téléphone amplifié, de la vidéo et de diapositives, préfigurant ainsi la visioconférence par Internet. La première présentation du Musée Interactif a lieu en 1989, au Pavillon Art Planète[5] avec la collaboration de la chaîne de télévision FR3, au Grand Palais à Paris, lors de l'Europe des Créateurs. Des actions du Musée Interactif sont également présentées au Congrès du Conseil International des Musées de l'UNESCO (ICOM) à Québec en 1992. Il présente Art Planète, en 1989, à la réunion des musées canadiens tenue au Musée canadien des civilisations à Hull, au Canada et à la réunion des musées américains à la Nouvelle Orléans, aux États-Unis.

Édition Internet : Artmag[6] En avril 1996, il fonde le premier magazine d'art sur Internet http://www.artmag.com/ qui présente des expositions temporaires de musées et de galeries à travers le monde. Anguéliki Garidis en est la directrice artistique et rédactrice principale.

Séminaire Art/Communication/Nouvelles Technologies (ArtComTec)[modifier | modifier le code]

De 1992 à 1994, il dirige le Séminaire Art/Communication/Nouvelles Technologies à l'Université Européenne de la Recherche, au Ministère de la Recherche, 1 rue Descartes, à Paris et y invite de nombreux intervenants : Philippe Quéau, Jean-Marc Philippe, Jacques Jaffelin, Michel Bret, Pierre Lévy (philosophe), Fred Forest, Edmond Couchot, Stéphan Barron, Frank Popper, Jean-Louis Boissier, Monique Nahas, Hervé Huitric, Merkado, Norbert Hillaire, Pierre Restany, Jean-Claude Anglade, Philippe Helary, Christian Sevette, Isabelle Rieusset-Lemarie, Joël Hubaut, Mario Costa, Jacques Monnier-Raball, Roberto Barbanti, Louis Bec, et Hubertus von Amelunxen. En 2007 des séminaires ArtComTec ont lieu à la Chapelle des Récollets à Paris. Les intervenants sont Fred Forest, Louis-José Lestocart et Maurice Benayoun.

Journaliste : Natan Karczmar a eu aussi une activité de journaliste artistique. Il a collaboré à la section française de Kol Israël (radiodiffusion israélienne) en 1953-54. Son travail journalistique incluait la critique musicale dans le journal francophone L’Écho d'Israël de 1952 à 1954 et la critique d'art pour l'hebdomadaire Réalités d'Israël de 1982 à 1984.

Centre Averroès-Maïmonide[modifier | modifier le code]

Avec Jean-Pierre Faye, Président de l'Université Européenne de la Recherche et la collaboration d'Anguéliki Garidis, Natan Karczmar organise en 2007 le Centre Averroès-Maïmonide[7] consacré au dialogue judéo-musulman et réalise des visioconférences entre Paris et des institutions israéliennes ayant des activités culturelles inter-communautaires.


Artiste[modifier | modifier le code]

Peintre et photographe[modifier | modifier le code]

À partir de 1969, Natan Karczmar s'adonne à la peinture et expose des œuvres non figuratives à la Galerie Entremonde en 1970[8] à Paris et à la Center Art Gallery à New-York. Sa démarche artistique comprend également la photographie et la lithographie, en particulier les photomontages. Jusqu'en 1983, il expose au Canada, aux États-Unis, en Europe et en Israël.

Artiste de la communication[modifier | modifier le code]

En 1983, il organise "l'Installation Contact" (Mivne Maga) sur la Place des Rois de Tel-Aviv (actuellement Place Rabin), puis à Haïfa au Beit Rothschild et au Festival de théâtre de Saint-Jean d'Acre, avec de nombreux jeux de communication dont 24 téléphones en circuit fermé. En 1984, il rencontre Fred Forest qui l'invite à se joindre au groupe de l'Esthétique de la Communication[9] qui réunit des théoriciens et des artistes utilisant diverses technologies pour réaliser des œuvres communicationnelles, réseaux, performances et installations[10]. Il participe à "l'Imaginaire Téléphonique" organisé par Mario Costa au Musée del Sannio de Benevento. Il organise le Symposium Artcom Israël 1984, au Musée d'Israël de Jérusalem, au Musée de Haïfa, et au Centre Tzavta de Tel-Aviv avec pour invités Fred Forest et Antonio Muntadas. À cette occasion, ont lieu des présentations d'art vidéo de plusieurs pays.

Vidéocollectifs et installations[modifier | modifier le code]

Il commence ses activités en art vidéo en organisant en novembre 1984, en Israël, le premier "Événement Vidéo Collectif et Simultané". La simultanéité est obtenue grâce à la collaboration d'une station de radio qui donne sur les ondes le signal de départ aux vidéastes. En 1985, il organise un deuxième Événement Vidéo à Salerne, Italie, dans le cadre du symposium Artmédia I que dirige le Prof. Mario Costa à l'Université de Salerne. Suivent de nombreux vidéocollectifs dont "Vidéo 6e" dans le sixième arrondissement de Paris avec la participation de 22 vidéastes. En 1986, il participe à l'Université de Salerne à Artmédia II avec l'installation et l'action vidéo "Investig'Action". Il coorganise avec Fred Forest le colloque international Artcom Paris 1986 à l'École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, et assiste Wolfgang Ziemer dans l'organisation d'Artcom Cologne 1986. En 1987, un Jumelage Vidéo entre les villes de Lille, Cologne, Liège, Esch-sur-Alzette et Grenoble est organisé dans le cadre de l'Année Européenne de l'Environnement avec la participation de 60 vidéastes. En 1988, il participe aux Transinteractifs avec "Transintercaricatures" entre Paris et Toronto. L'événement vidéocollectif "Vive la tour" est organisé pour la préparation au Centenaire de la Tour Eiffel, avec la collaboration d'Antenne 2, France Inter, et France Info. Il participe avec une installation vidéo Paris-Cologne à "Worauf Warten Sie ? " à Fermate à l'Alter Wartesaal à Cologne. En 1990, il participe à Arttransition au Center for advanced visual Studies (CAVS) au M.I.T., à Cambridge. Mass. Il participe en 1992 au Symposium International "L'Europe de la Deuxième Renaissance" à Paris. Il est également invité en Angleterre, Espagne, Finlande, Hollande, Italie, États-Unis, Canada et en Russie à des réunions de musées.

Partenariat avec Vidéoformes: Depuis 2002, les Vidéocollectifs http://videocollectifs.jimdo.com/ sont partenaires avec le Festival International Vidéoformes de Clermont-Ferrand où ils sont présentés régulièrement et archivés. Ils sont réalisés par de nombreux vidéastes à travers le monde.

Relationnisme[modifier | modifier le code]

À l'occasion du lancement d'Art Planète en 1989 au Grand Palais à Paris, lors de L'Europe des Créateurs, il publie un texte décrivant ses actions et celles d'autres artistes, les présentant comme du "Relationnisme". Il distingue ainsi l'"Esthétique de la Communication", qui privilégie le médium, le support, le contenant, au contenu des actions communicationnelles, alors que le Relationnisme accorde une importance égale au contenant et au contenu. L'attention est donnée autant au support technologique qu'au contenu dans la création des œuvres communicationnelles et l'art de la communication.


Funface[modifier | modifier le code]

Dans le cadre du festival Vidéoformes 2013, Natan Karczmar a réactualisé au Corum Saint-Jean de Clermont-Ferrand l'exposition présentée en 1983 dans l'Installation Contact réalisée sur la Place des Rois de Tel Aviv (actuellement Place Rabin). Des portraits sur les thèmes du sourire, du clin d’œil et de la grimace ont été photographiés, projetés, et mis en ligne sur le site http://funface.co/

Actions et thèmes[modifier | modifier le code]

Comme artiste de la communication et organisateur d'événements, ses actions incluent le téléphone, la vidéo, le fax, Internet, la radio, l'installation, les colloques, les séminaires et ses principaux thèmes sont l'ubiquité, la simultanéité, l'interactivité, le collectif, l'événement, l'éphémère et la trace.


Rétrospectives[modifier | modifier le code]

En 2004, une commémoration du cinquantenaire du premier Festival du Film sur l'Art de 1954 est organisée à la Cinémathèque de Tel Aviv et de Jérusalem avec la collaboration d'André Parinaud, fondateur du Festival International du Film sur l'Art de l'UNESCO.

En 2007, une commémoration du cinquantenaire de la création du Centre Canadien d'Essai est organisée avec la collaboration de six Maisons de la culture de Montréal. Dans ce cadre, deux visioconférences sont réalisées avec la coopération du Centre Culturel Canadien à Paris et de la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce à Montréal.

En 2009, une rétrospective est organisée à l'occasion du 25e anniversaire des "Vidéocollectifs" au Festival international Vidéoformes de Clermont-Ferrand ainsi que dans cinq cinémathèques israéliennes (Tel Aviv, Jérusalem, Haïfa, Rosh-Pina, Sdérot). Rétrospective également des "Vidéocollectifs" au Festival international Traces de vie à Clermont-Ferrand.


Cyber-liens[modifier | modifier le code]

Partenariat de Vidéocollectif et du festival International Vidéoformes : http://videocollectifs.jimdo.com/

http://college-de-vevey.vd.ch/auteur/dates-technoculture.htm

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Sculpture Canadienne à l'Expo 67 - Canadian Sculpture at Expo 67, auteur-éditeur Natan Karczmar, Éditions graph.
  • Artcom Israël 1984, textes Fred Forest, Mario Costa, Natan Karczmar
  • Artmedia, Opera universitaria di Salerno, rassegna internationale di estetic del video e della comunicazione, 1985
  • Artcom Paris 86, Rencontres et performances sur l'esthétique de la communication, École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris.
  • Vidéo 6e, Événement vidéo collectif et simultané de Natan Karczmar, École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris, textes de Derrick de Kerkhove et de Fred Forest.
  • Frank Popper, L'Art à l'âge électronique, 1997.
  • Édition spéciale "Artmedia VIII, de l'esthétique de la communication au Net art", Artpress, Décembre 2002.
  • Les Transinteractifs, Actes du colloque sur la Transinteractivité, Centre culturel Canadien, 4-5 novembre, 1988, éd. D. de Kerckhove et Christian Sevette, Paris.
  • Vers une culture de l'interactivité, collection "Déchiffrages", dirigée par Frank Popper, Espace SNVB International.
  • Fred Forest, Art et Internet, Imaginaire : Mode d'emploi, Éditions Cercle d'Art 2008.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Deux festivals de films sur l'art seront organisés vingt ans plus tard à l'amphithéâtre du Gan Hapizga du Vieux Jaffa en 1977-78.
  2. Émission Partage du Jour de Radio Canada : Le centre canadien d'essai. Date de diffusion 1962-11-28, Invité : Karczmar Natan, directeur du Centre canadien d'essai : http://www.crlq.umontreal.ca/CAGM/rechsimple?emission=PARTAGE%20DU%20JOUR&s=0
  3. Cinquantenaire du Centre Canadien d'Essai, visioconférences entre Montréal et Paris : http://www.canada-culture.org/archivesphoto/1882/invitation_CCAM.pdf
  4. Publication Sculpture canadienne / Canadian sculpture / introduction by William Withrow ; photographs by Bruno Massenet ; Publisher and foreword by Natan Karczmar : http://www.worldcat.org/title/sculpture-canadienne-canadian-sculpture-introduction-by-william-withrow-photographs-by-bruno-massenet-foreword-by-natan-karczmar/oclc/49023918
  5. 5 décembre 1989, Paris, Europe des créateurs, Utopies 1989, Grand Palais, entretien de René Berger avec Natan Karczmar (Art Planète) : http://college-de-vevey.vd.ch/auteur/dates-technoculture.htm
  6. Le magazine Artmag : http://www.artmag.com/
  7. Centre Averroès-Maimonide : http://www.jean-pierre-faye.net/category/biographie-de-jean-pierre-faye/
  8. Le Monde, 14 mai 1970 - La Galerie des Arts, 15 mai 1970 – L'amateur d'ART, jeudi 14 mai 1970.
  9. Wikipedia : Esthétique de la communication
  10. Manifestations liées à l'Esthétique de la Communication : Parmi les artistes, théoriciens, philosophes, critiques d'art et responsables d'institutions ayant également participé et contribué à des publications, événements et colloques liés à l'esthétique de la communication, Artcom, Artmedia, Transinteractifs, Les Interactifs, Art Planète, etc. on compte : Philippe Quéau, Jean-Marc Philippe, Jacques Jaffelin, Michel Bret, Pierre Lévy, Fred Forest, Edmond Couchot, Stephan Barron, Frank Popper, Jean-Louis Boissier, Monique Nahas, Hervé Huitric, Merkado, Norbert Hillaire, Pierre Restany, Jean-Claude Anglade, Philippe Helary, Christian Sevette, Isabelle Rieusset-Lemarie, Joël Hubaut, Mario Costa, Jacques Monnier-Raball, Roberto Barbanti, Louis Bec, Hubertus von Amelunxen, Derrick de Kerckhove, Roy Ascott, Annick Bureaud, Louise Poissant, Pierre Moeglin, Anne Moeglin Delcroix, Abraham Moles, François Molnar, Antonio Muntadas, Dominique Noguez, Flor Bex, Marc Denjean, Michel Gérard, Bernard Teyssedre, Wolfgang Ziemer, Frederic Develay, Orlan, Mathilde Ferrer, Eric Gidney, Jean-Pierre Giovanelli, Tom Klinkowstein, Piotr Kowalski, Gilles Mahe, Mit Mitropoulos, Jean-Marc Philippe, Catherine Pineau, Eric Samah, H.A. Schult, Alain Snyers, André Bercoff, Eric Darmon, Xavier Gros, Catherine Millet, Robert Allezaud, Mario Borillo, Anne Cauquelin, Dominique Chateau, Jean Deveze, Anne Marie Duguet, Flor Bex, Hélène David, Claude F. Faure, Vilem Flusser, Ollé Granath, Robert Adrian, Eric Gidney, Maria Paola Fimiani, Samuel Bianchini, Nicolas Reeves, Jean-Paul Longavesne, Andreas Broeckmann, Monika Fleischmann, Wolfgand Strauss, Roger Malina, Karen O'Rourke, Sharon Daniel, Christophe Charles, Daniel Charles, Thimothée Rollin, Bruno samper, Bruno Beusch Tina Cassani, Gilberto Prado, Steve Dietz, Jemima Rellie, Eduardo Kac, Vincenzo Cuomo, Reynald Drouin, Jean-Paul Fourmentraux, Grégory Chatonsky, Jean-Pierre Balpe, Matteo d'Ambrosio, Eric Sadin, Marie-Claude Vettraini-Soulard, Luc Courchesne, Anolga Rodionoff, Mauricio Bolognini, Olivier Auber, Angelo Trimarco, Victoria Vesna, Dominique Lestel, François Soulages, Sophie Lavaud, Enrico Nuzzo, Jean-Louis Boissier, Christian Lavigne, Randy Raine-Reusch, Bure-Soh, Doug Hamburg, David Rockeby, John Vincent, Muhtadi, Keith Holding, René Berger, Louis-José Lestocart, Maurice Benayoun et Jean-Louis Boissier.