Mustapha Dao

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mustapha Dao
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Mustapha Dao est un cinéaste burkinabè, né en 1955 à Koudougou (Burkina Faso) et mort le à Paris (France)[1].

Mustapha Dao s’est spécialisé dans le cinéma pour enfants, en réalisant plusieurs courts-métrages s’inspirant des contes.

Son premier court métrage, réalisé en 1987, « A nous la rue » met en scène des enfants d’un quartier populaire de Ouagadougou, la capitale du Burkina Faso. En 1989, pour réaliser « Le neveu du peintre », son second court-métrage, il s’inspire de contes africains. « L’enfant et la Caïman » réalisé en 1991 consacre l’importance de la parole donnée. Son dernier film, « L’œuf », s’inspire d’un conte burkinabè[1].

Mustapha Dao a travaillé régulièrement avec les enfants des rues[1].

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 1987 : À nous la rue
  • 1989 : Le Neveu du peintre
  • 1991 : L'Enfant et le Caïman
  • 1995 : L'Œuf

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c Clément Tapsoba, « le décès du cinéaste Mustapha Dao, L'hommage de l'association des critiques du Burkina Faso », sur Africultures, Africultures, (consulté le 2 juillet 2010)