Multiplexage fréquentiel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir FDM.

Le multiplexage fréquentiel est aussi appelé MRF (« Multiplexage par répartition de fréquence » ou FDM, de l'anglais Frequency Division Multiplexing) ; il permet de partager la bande de fréquence sur une voie haute vitesse en une série de plusieurs canaux moins larges, qui permettent de faire circuler simultanément sur la voie haute vitesse les données provenant des différentes voies à plus basses vitesses[1].

Utilisation[modifier | modifier le code]

C'est la technique utilisée en ADSL pour éviter toute collision entre le signal montant et le signal descendant[2].

Contraintes[modifier | modifier le code]

Pour éviter les interférences entre chacune des voies, qui engendrerait des altération de signal, il faut que chacune des fréquence ne soit un multiple d'aucune autre.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Voir : Le multiplexage fréquentiel, sur commentcamarche.com, consulté le 12 février 2018
  2. l’ADSL : Asymetric Digital Subscriber Line, sur univ-mlv.fr, consuklté le 12 février 2018

Articles connexes[modifier | modifier le code]