Monument Dugald Stewart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Monument Dugald Stewart
Dugald Stewart Monument - 05.jpg
Présentation
Type
Commémore
Patrimonialité
Monument classé de catégorie A (d) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Localisation
Adresse
Ville d'Édimbourg (en), Écosse
Flag of the United Kingdom.svg Royaume-Uni
Coordonnées

Le monument Dugald Stewart est un mémorial du philosophe écossais Dugald Stewart (1753-1828). Il est situé sur la colline de Calton Hill surplombant la ville d'Édimbourg et a été conçu par l'architecte écossais William Henry Playfair. Il a été achevé en en style néo-classique[1].

Contexte[modifier | modifier le code]

La conception de Playfair est basée sur le monument choragique de Lysicrates à Athènes, en Grèce, et est un temple circulaire de neuf colonnes corinthiennes cannelées autour d'une urne élevée sur un podium circulaire. Cet exemple de l'architecture de la Grèce antique avait été porté à une plus grande attention par l'étude illustrée de James "l'Athénien" Stuart et Nicholas Revett, Les Antiquités d'Athènes, publiée en 1762. Le monument est un bâtiment classé de catégorie A depuis le . La forme choragique a également été utilisée pour le monument contemporain voisin de Robert Burns, conçu par Thomas Hamilton[1].

Dugald Stewart était professeur à l'Université d'Édimbourg, titulaire de la chaire de philosophie morale de 1786 jusqu'à sa mort. La Royal Society of Edinburgh a commandé le monument et choisi son site en 1830 [2].

Playfair a également conçu le Monument National d'Écosse à proximité (avec Charles Robert Cockerell) et était également responsable de la voie qui entoure Calton Hill sur trois côtés, comprenant Royal Terrace, Carlton Terrace et Regent Terrace.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Edinburgh, Calton Hill, Dugald Stewart's Monument », CANMORE (consulté le 27 décembre 2017)
  2. « Edinburgh, Calton Hill, Dugald Stewart's Monument », www.britishlistedbuildings.co.uk (consulté le 27 décembre 2017)