Monteverdi Safari

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Monteverdi Safari
Monteverdi Safari

Marque Drapeau : Suisse Monteverdi
Années de production 1976 - 1982
Classe SUV 4x4 de luxe
Usine(s) d’assemblage Assemblage : Binningen, Drapeau de la Suisse Suisse.
Carrosserie : Fissore Cherasco Drapeau de l'Italie Italie[1]
Moteur et transmission
Moteur(s) 5,210 cm3 Chrysler V8 318 LA
5,654 cm3 Navistar engines SV-345 V8 (I.H.)
7,206 cm3 Chrysler 440 RB V8
Poids et performances
Poids à vide 2.120/2.200 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3/5 portes
Suspensions 4 roues indépendantes
Dimensions
Longueur 4 510 mm
Largeur 1 800 mm
Hauteur 1 760 mm
Empattement 2 540 mm

Le Monteverdi Safari est un véhicule tout terrain (SUV) de luxe, présenté par Peter Monteverdi en 1976. Sa production n'a débuté qu'en 1977[1]. et a pris fin en 1982, dès lors que la production du International Harvester Scout, qui servait de base au Safari, a pris fin. Il y avait aussi une version d'entrée de gamme appelée Sahara, qui a conservé la carrosserie d'origine du Scout avec quelques petites modifications.

Histoire[modifier | modifier le code]

Malgré la tradition du constructeur en tant que fabricant de grosses voitures sportives de luxe, le prix affiché de 39.000 FS (1977) (soit 14.000 € de 2014) n'était en fait que de 5.000 FS supérieur à celui du Range Rover bien moins équipé. Il y avait relativement peu de modèles de SUV de luxe en Europe à cette époque. Si les ventes du Safari ont été nettement inférieures à celles du Range Rover, elles se sont révélées assez élevées par rapport aux autres modèles de la marque qui rivalisait avec des constructeurs comme Maserati voire peut-être Ferrari. Peter Monteverdi a souvent parlé d'une production de 3.000 exemplaires. D'autres sources disent quelques centaines...

La carrosserie a été concue et fabriquée par le spécialiste italien Carrozzeria Fissore avec qui Monteverdi entretenait des rapports commerciaux de longue date. Aucune donnée précise sur le volume réellement fabriqué de carrosseries.

Le véhicule était équipé du moteur V8 de 5,2 litres Chrysler développant 113 Kw (152 Cv) à 4.000 tours par minute avec un couple de 350 Nm. La Safari disposait d'un avantage certain au niveau de la puissance par rapport au moteur du Range Rover de 3,5 litres de l'époque. Un autre moteur V8 International Harvester de 5,7 litres développant 123 Kw (165 Cv) a également été proposé. Le constructeur a affirmé que le véhicule avait été conçu pour être en mesure d'accueillir un moteur Chrysler de 7,2 litres développant 2257 Kw (305 Cv)[2]

Dans la version de 5,2 litres, le véhicule a une vitesse maximale de 165 km/h et demande 13,1 secondes pour atteindre 100 km/h à partir d'un départ arrêté. Le prix à payer pour ces performances se trouve dans la consommation peu raisonnable de plus de 25 litres/100km[1]. La version avec un moteur 7.2 litres réclame 50% de carburant supplémentaire[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (de) Götz Leyrer, « Test: Monteverdi Safari », Auto, Motor und Sport, vol. 10 (1977),‎ 1977-05-11, p. 50–56
  2. a et b (en) Voitures du monde 1981, Pelham, NY, L'Automobile Club de l'Italie / Herald Books,‎ 1981 (ISBN 0-910714-13-4), p. 234

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :