Monastère Andronikov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le catholicon est le bâtiment le plus ancien de Moscou. Église de l'archange Saint-Michel et cathédrale du Sauveur du monastère Andronikov

Le monastère Andronikov du Sauveur (en russe : Андроников монастырь, Спасо-Андроников монастырь ou Андроников Нерукотворного Спаса монастырь) est un ancien monastère, situé à Moscou sur la rive gauche de la Yaouza, consacré à une icône acheiropoïète, la Sainte image de Sauveur non faite à la main et où se dresse le bâtiment le plus ancien de Moscou.

Ce monastère a été fondé en 1360 par Andronikov, disciple de saint Serge de Radonège à la suite d'un serment fait par le métropolite Alexis, rescapé d'un naufrage en Mer Noire alors qu'il revenait de Constantinople[1].

Le monastère abrite le Musée central de la culture et de la peinture russe ancienne Andreï Roublev, nommé d'après le moine le plus célèbre de cette abbaye.

Cathédrale du Sauveur[modifier | modifier le code]

Saints du monastère d'Andronikov[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Véra Traimond, Architecture de la Russie ancienne X-XV s. , édition Hermann, Paris 2003 (ISBN 2 7056 6433 5) p. 201