Modèle:Infobox Écorégion terrestre

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
 Documentation[modifier] [purger]

Utilisation[modifier le code]

Ce modèle sert à insérer un tableau vertical (infobox) en haut à droite d'un article sur une écorégion terrestre du WWF.

Vous pouvez l'utiliser en copiant la syntaxe ci-dessous et en vous aidant de la documentation pour remplir les différents paramètres. Ces paramètres sont disponibles sur les différentes bases de données indiquées dans les Références et automatiquement référencés comme tels.

Ce modèle « catégorise » la page qui l’emploie dans la catégorie Écorégion de BIOME (ÉCOZONE) (en fonctions des paramètres biome et écozone). Ainsi, l'exemple ci-dessous sera automatiquement « catégorisé » dans Catégorie:Écorégion de forêts de feuillus et mixtes tempérées (Néarctique).

Syntaxe[modifier le code]

{{Infobox Écorégion terrestre
| nom = 
| code = 
| image = 
| légende = 
| écozone = 
| biome = 
| global200 = 
| superficie = 
| alt_min = 
| alt_max = 
| temp_min = 
| temp_max = 
| prec_min = 
| prec_max = 
| plantes = 
| oiseaux = 
| mammifères = 
| squamates = 
| endémiques = 
| statut = 
| protégé = 
| anthropique = 
| menacé = 
| lien = 
| carte = 
| nocat = 
}}

Paramètres[modifier le code]

  • nom : Nom de l'écorégion. Par défaut, le nom de l'article.
  • code : Code de l'écorégion (obligatoire).
  • image : Nom du fichier d'une image sous la forme Nom de l'image.extension (wikification automatique)
  • légende : Légende de l'image
  • écozone : Code de l'écozone (obligatoire). Il s'agit des deux premières lettres du code de l'écorégion.
  • biome : Code du biome (obligatoire). Il s'agit des deux chiffres suivants les lettres dans le code de l'écorégion.
  • global200 : Si l'écorégion fait partie du projet Global 200, on peut renseigner le numéro d'ordre de l'écorégion Global 200 dans laquelle elle est incluse, ce qui renvoit un lien vers sa page principale (si ele existe). Ce paramètre utilise le modèle {{Global 200}} et tout changement doit être effectué directement dans celui-ci.
  • superficie : Superficie en kilomètres carrés couverte par l'écorégion[1].
  • alt_min : Altitude minimale en mètres de l'écorégion[1].
  • alt_max : Altitude maximale en mètres de l'écorégion[1].
  • temp_min : Température minimale en degré Celsius de l'écorégion[1].
  • temp_max : Température maximale en degré Celsius de l'écorégion[1].
  • prec_min : Précipitations minimales en millimètres par an de l'écorégion[1].
  • prec_max : Précipitations maximales en millimètres par an de l'écorégion[1].
  • plantes : Nombre d'espèces distinctes de végétaux[2].
  • oiseaux : Nombre d'espèces distinctes d'oiseaux[3].
  • mammifères : Nombre d'espèces distinctes de mammifères[3].
  • squamates : Nombre d'espèces distinctes de squamates (serpents et lézards)[3].
  • endémiques : Nombre d'espèces distinctes de vertébrés endémiques[3].
  • statut : Statut de conservation de l'écorégion. Les possibilités sont C (critique / en danger), V (vulnérable) ou S (stable / intact).
  • protégé : Proportion (en %) d'aires protégées de l'écorégion[4].
  • anthropique : Proportion (en %) de l'écorégion convertie par l'humain[4].
  • menacé : Nombre d'espèces distinctes de vertébrés menacés, selon les standards de l'UICN.[4].
  • lien : Si lien=oui, affiche un lien vers la page de l'écorégion sur le site du WWF.
  • carte : Nom du fichier d'une carte de répartition de l'écorégion sous la forme Nom de la carte.extension (wikification automatique)
  • nocat : Si nocat=oui (ou n'importe quelle valeur non vide), la catégorisation automatique est évitée.

Exemple[modifier le code]

Forêts de la Nouvelle-Angleterre et de l'Acadie
Écorégion terrestre - Code NA0410[5]
Description de cette image, également commentée ci-après

Étang Fer-de-lance, parc national du Mont-Orford

Classification
Écozone : Néarctique
Biome : Forêts tempérées décidues et mixtes
Géographie et climat
Superficie[1] :
238 153 km2
min. max.
Altitude[1] : 0 m 1 873 m
Température[1] : −15 °C 21 °C
Précipitations[1] : 48 mm 205 mm
Écologie
Espèces végétales[2] :
1 496
Oiseaux[3] :
219
Mammifères[3] :
58
Squamates[3] :
28
Espèces endémiques[3] :
1
Conservation
Statut[3] :
Critique / En danger
Aires protégées[4] :
26,8 %
Anthropisation[4] :
4,2 %
Espèces menacées[4] :
10
Ressources web :
Site du WWF

Localisation

Description de l'image New England-Acadian forests map.svg.
{{Infobox Écorégion terrestre
|nom = Forêts de la Nouvelle-Angleterre et de l'Acadie
|code = NA0410
|image = 2007-07 Parc du Mont-Orford - Étang Fer-de-lance.jpg
|légende = Étang Fer-de-lance, [[parc national du Mont-Orford]]
|écozone = NA
|biome = 04
|global200=
|superficie = 238153
|alt_min = 0
|alt_max = 1873
|temp_min = -15
|temp_max = 21
|prec_min = 48
|prec_max = 205
|plantes= 1496
|oiseaux= 219
|mammifères= 58
|squamates= 28
|endémiques= 1
|statut= C
|protégé= 26.8
|anthropique= 4.2
|menacé= 10
|lien= oui
|carte= New England-Acadian forests map.svg
|nocat= oui
}}

Références[modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j et k (en)World Wildlife Fund, « The Terrestrial Ecoregions of the World Base Global Dataset », sur http://worldwildlife.org (consulté le 29 septembre 2012). Disponible alternativement sur : Loyola RD, Oliveira-Santos LGR, Almeida-Neto M, Nogueira DM, Kubota U, et al., « Integrating Economic Costs and Biological Traits into Global Conservation Priorities for Carnivores », PLoS ONE, (consulté le 20 octobre 2012), Table S1. Les données de température et de précipitations sont les moyennes mensuelles minimales et maximales.
  2. a et b (en) G. Kier, J. Mutke, E. Dinerstein, T. H. Ricketts, W. Küper, H. Kreft et W. Barthlott, « Global patterns of plant diversity and floristic knowledge », Journal of Biogeography, vol. 32,‎ , p. 1107–1116 (DOI 10.1111/j.1365-2699.2005.01272.x, lire en ligne), données et carte consultables dans the Atlas of Global Conservation.
  3. a, b, c, d, e, f, g, h et i (en)World Wildlife Fund, « WildFinder: Online database of species distributions », , données et carte consultables dans the Atlas of Global Conservation.
  4. a, b, c, d, e et f (en) J. M. Hoekstra, J. L. Molnar, M. Jennings, C. Revenga, M. D. Spalding, T. M. Boucher, J. C. Robertson, T. J. Heibel et K. Ellison, The Atlas of Global Conservation : Changes, Challenges, and Opportunities to Make a Difference, Berkeley, University of California Press, (lire en ligne), données et carte consultables dans the Atlas of Global Conservation.
  5. (en) D. M. Olson, E. Dinerstein, E. D. Wikramanayake, N. D. Burgess, G. V. N. Powell, E. C. Underwood, J. A. D'Amico, I. Itoua, H. E. Strand, J. C. Morrison, C. J. Loucks, T. F. Allnutt, T. H. Ricketts, Y. Kura, J. F. Lamoreux, W. W. Wettengel, P. Hedao et K. R. Kassem, « Terrestrial Ecoregions of the World: A New Map of Life on Earth », BioScience, vol. 51, no 11,‎ , p. 935-938.