Milena Miconi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Milena Miconi
Description de cette image, également commentée ci-après
Milena Miconi (2017)
Nom de naissance Milena Miconi
Naissance (48 ans)
Rome, Italie
Nationalité Drapeau de l'Italie Italienne

Milena Miconi est une mannequin, présentatrice de télévision et actrice italienne, née le à Rome (Italie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir étudié l'art dramatique, au début des années 1990, Milena Miconi commence une carrière d'actrice de romans-photos et de mannequin.

Elle commence au théâtre dans Atti Unici de Neil Simon sous la direction d'Antonio Serrano. En 1985, elle joue dans Se ne cadette o' Teatro réalisé par Bruno Colella (it). En 1993, elle joue dans La voglia matta d'Attilio Corsini (it).

En 1997, elle fait ses débuts au grand écran et participe à deux films : Finalmente soli (it) d'Umberto Marino (it) dans un petit rôle, et Fuochi d'artificio (it) de Leonardo Pieraccioni dans le rôle de Virginia.

C'est ensuite le tour de la télévision, avec la participation à un épisode d'Un posto al sole, dans le rôle d'une voleuse d'automobiles. En 1998, elle continue avec la série télé S.P.Q.R. réalisée par Claudio Risi et Anni '50 (it) réalisée par Carlo Vanzina dans le rôle de Nadia.

Elle continue sa carrière en alternant théâtre, télévision et cinéma.

Elle partage sa vie avec l'auteur pour la télévision Mauro Graiani[1]. Ils ont deux filles[2], les filles de Mauro, nées d'un précédent mariage[3]. Elle est « témoin » de l'organisation caritative Parent Project (it)[4].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Mauro Graiani sur l’Internet Movie Database
  2. (en) Biographie rapide sur Imdb
  3. (it) « Milena Miconi sposa Mauro Graiani, dopo due figlie e tanti anni d’amore », sur oggi, (consulté le 4 août 2017).
  4. (it) « Milena Miconi sposa Mauro Graiani, dopo due figlie e tanti anni d’amore », Oggi,‎ (lire en ligne, consulté le 2 août 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]