Michael Gibbs (compositeur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Michael Gibbs.
Michael Gibbs
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Instrument
Labels
Genre artistique

Michael Clement Irving Gibbs (né le à Salisbury (actuel Harare), en Rhodésie du Sud (actuel Zimbabwe) est un musicien de jazz, compositeur, chef d'orchestre, arrangeur et producteur, ainsi que claviériste, tromboniste et percussionniste[1].

Il a étudié au Berklee College of Music[2].

Albums[modifier | modifier le code]

  • Michael Gibbs (1970, Deram)
  • Tanglewood 63 (1971, Deram)
  • Just Ahead (1972, Polydor)
  • In The Public Interest (1974, Polydor)
  • Seven Songs For Quartet And Chamber Orchestra (1974, ECM)
  • The Only Chrome Waterfall Orchestra (1975, Bronze)
  • Big Music (1988, Venture/Virgin)
  • By The Way (1993, ah um)
  • Europeana (1995, ACT)
  • Nonsequence (2001, Provocateur)
  • Here's A Song For You (2011, Fuzzy Moon)
  • Back In The Days (2012, Cuneiform)

Bandes originales[modifier | modifier le code]

  • Madame Sin (1972)
  • Housekeeping (1987, Varèse Sarabande/MCA)
  • Iron & Silk (1991, The Fine Line/Mute)
  • Hard-Boiled (1993, The Fine Line/Mute)
  • Being Human (1993, Varèse Sarabande/MCA)
  • Century/Close My Eyes (1994, The Fine Line/Mute)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]