Mehdat Morsi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Mehdat Mursi)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morsi (homonymie).
Mehdat Morsi al-Sayid Omar
Alias
Abou Khabab al-Masri
Naissance
Égypte
Décès
Waziristan, Drapeau du Pakistan Pakistan
Nationalité Flag of Egypt.svg Égyptienne

Mehdat Morsi al-Sayid Omar (- ), connu sous le nom de guerre d'Abou Khabab al-Masri, est un terroriste islamiste d'origine égyptienne, responsable pour Al-Qaïda de la sécurité interne depuis 2002.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il nait le 29 avril 1953, en Égypte.

Ingénieur de formation, il est le plus haut responsable du programme chimique de l'organisation terroriste Al-Qaida.

Vers la fin des années 1990, il aurait dirigé des camps d'entraînements en Afghanistan, dont celui de Derunta. Ayant formé plusieurs activistes au maniement d'explosifs et à l'élaboration d'armes chimiques, il est soupçonné d'être l'instructeur de Richard Reid, l'homme aux chaussures piégées qui avait tenté de faire exploser un avion en décembre 2001[1].

Il figurait parmi les terroristes les plus recherchés par le gouvernement américain qui offrait 5 millions de dollars pour sa capture[2]. Il faisait partie de la direction centrale d'Al-Qaida et dirigeait la 55e brigade, la garde rapprochée d'Oussama ben Laden.

Sa mort est d'abord annoncée en janvier 2006 : il aurait été tué par un missile américain dans la zone tribale de Bajaur, au Pakistan[3], mais cette information est démentie.

Il est finalement tué dans une frappe aérienne le 28 juillet 2008 dans le sud du Waziristan pakistanais[4]. Sa mort, annoncée par les services de renseignement pakistanais, a été confirmée par Al-Qaida. Les frappes ont également tué 34 civils[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « http://www.cyberpresse.ca/article/20080728/CPMONDE/80728074/1014/CPMONDE/ »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  2. (fr) Récompenses pour la justice(RFJ) (retiré de la liste)
  3. (fr) Le spécialiste des armes chimiques d'al-Qaïda serait mort, Radio France internationale, 29 juillet 2008.
  4. (fr) Romandie.com (inatteignable)
  5. (en) Spencer Ackerman, « 41 men targeted but 1,147 people killed: US drone strikes – the facts on the ground », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne)