Megavirus chilensis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la microbiologie
Cet article est une ébauche concernant la microbiologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Megavirus chilensis est un virus de la famille des Megaviridae[1] identifié par des chercheurs français du CNRS après sa découverte dans l'océan Pacifique au large des côtes du Chili[2].

Taille exceptionnelle[modifier | modifier le code]

Il fut un temps, à compter de sa découverte en avril 2010[3], le plus grand virus connu, présentant la plus grande capside et l'ADN viral le plus complexe[4].

Il est plus grand que le virus ebola (mesurant parfois plus de 1000 nm de long) et le mamavirus, deux des plus grands virus connus[5] avant la découverte de Megavirus chilensis[6].

Mais en 2013, un article de la revue scientifique Science a décrit deux virus encore plus gros et génétiquement encore plus complexes, les pandoravirus, trouvés respectivement dans des sédiments marins, face au Chili, et en eau douce (en Australie)[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en)Arslan D, Legendre M, Seltzer V, Abergel C, & Claverie JM (2011) Distant Mimivirus relative with a larger genome highlights the fundamental features of Megaviridae. Proceedings of the National Academy of Sciences of the United States of America 108(42):17486-17491.
  2. « Des chercheurs découvrent un virus géant et très complexe dans la mer », maxisciences.com, 11 octobre 2011.
  3. Jean-Michel Claverie & Chantal Abergel, « Megavirus réécrit l'évolution des virus à ADN », Biofutur, n°327, décembre 2011, p.11.
  4. Nicolas Revoy, « Megavirus chilensis lève le voile sur l'histoire évolutive des virus », sur Journal de la science,‎
  5. Enter the Virosphere Science News DOI:10.1002/scin.5591760820
  6. Le génome du plus gros virus jamais découvert séquencé le Monde - 11/10/2011
  7. Nadège Philippe, Matthieu Legendre, Gabriel Doutre, Yohann Couté, Olivier Poirot, Magali Lescot, Defne Arslan, Virginie Seltzer, Lionel Bertaux, Christophe Bruley, Jérome Garin, Jean-Michel Claverie, Chantal Abergel (2013), “Pandoraviruses: Amoeba viruses with genomes up to 2.5 Mb reaching that of parasitic eukaryotes”; Science. DOI:10.1126/science.1239181 (résumé)