McAlpine Locks and Dam

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

38° 16′ 41″ N 85° 47′ 32″ O / 38.2781, -85.7922

McAlpine Locks and Dam
Image illustrative de l'article McAlpine Locks and Dam
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
États des États-Unis Drapeau du Kentucky Kentucky
Coordonnées 38° 16′ 41″ N 85° 47′ 32″ O / 38.2781, -85.792238° 16′ 41″ Nord 85° 47′ 32″ Ouest / 38.2781, -85.7922
Cours d'eau rivière Ohio
Objectifs et impacts
Date de la fin des travaux 1830
Barrage
Réservoir
Altitude du réservoir 130 m
Centrale hydroélectrique
Débit d'équipement 3 340 m3/s
Nombre de turbines 8
Puissance installée 80 à 100 MW

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
McAlpine Locks and Dam

Géolocalisation sur la carte : Kentucky

(Voir situation sur carte : Kentucky)
McAlpine Locks and Dam

Le McAlpine Locks and Dam est un système composé d'un barrage hydroélectrique et de plusieurs écluses sur la rivière Ohio au niveau de la ville de Louisville dans l'État du Kentucky.

Présentattion[modifier | modifier le code]

Terminé en 1830, le premier nom officiel de l'ensemble fut Louisville and Portland Canal. Un barrage hydroélectrique s'ajoute à l'ensemble entre 1925 et 1927 et le canal est élargi en partie par le corps des ingénieurs de l'armée des États-Unis. À l'époque, il s'agit de la septième plus grande installation hydroélectrique du pays.

Le système est renommé en 1960 en hommage à William McAlpine qui était le seul civil à avoir travaillé en tant qu'ingénieur de district du corps des ingénieurs de Louisville. Le canal est situé à 130 mètres au-dessus du niveau de la mer. Le débit moyen s'écoulant dans le système est de 3 340 m3/s Les écluses, situées sur la rive du côté du Kentucky permettent de franchir un dénivelé de 11 mètres.

Le barrage est composé de huit turbines générant une puissance totale de 80 MW. Des travaux de restauration terminés en 2008 vise à donner à la centrale une puissance totale de 100 MW. La centrale électrique appartient à LG&E qui est une succursale de la société allemande E.ON.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Geographylogo.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références[modifier | modifier le code]