Mary Gow

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Mary L. Gow
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Heatherley School of Fine Art (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Fratrie
Conjoint
Sydney Prior Hall (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Domaine

Mary Louisa Lightbody Gow (Londres,  ; Londres, ) est une aquarelliste anglaise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de James Gow (fl. 1852-1885), peintre spécialisé dans les scènes de genre et les sujets historiques, et la sœur de l'artiste Andrew Carrick Gow (1848-1920). Elle a surtout peint à l'aquarelle des personnages et des scènes de genre, en particulier de jeunes filles.

Elle étudie à la Heatherley School of Fine Art et expose beaucoup, principalement à la Royal Society of British Artists, où elle envoie 18 œuvres entre 1869 et 1880. Elle a également exposé à la Royal Academy à partir de 1873, à la New Gallery et à la Royal Birmingham Society of Artists. Elle a été membre du Royal Institute of Painters in Watercolour de 1875[1] jusqu'à sa démission en 1903. Sa peinture, Marie-Antoinette, a été achetée sous le legs de Chantrey en 1908. En 1907, elle épouse le peintre de genre Sydney Prior Hall (1842-1922)[2] mais continue de peindre et de signer ses toiles sous son nom de jeune fille[3].

Gow a exposé son travail au Palais des Beaux-Arts lors de l'Exposition universelle de 1893 à Chicago, dans l'Illinois [4]. Son tableau Mother and Child (Mère et son enfant) figure dans le livre Women Painters of the World de 1905[5].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archive of members on website of the Royal Institute of Painters in Water Colours
  2. Mary or Mary Louisa Gow dans le Bénézit
  3. (en) Christopher Wood, Victorian painting in oils and watercolours, Antiques & Collectibles, , 207 p. (ISBN 978-1-8514-9249-7, lire en ligne), p. 182
  4. (en) K. L. Nichols, « Women's Art at the World's Columbian Fair & Exposition, Chicago 1893 », sur arcadiasystems.org (consulté le 29 juillet 2018)
  5. (en) « Women Painters of the World », sur Projet Gutenberg (consulté le 1er décembre 2019)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Chamot, Mary, Farr, Dennis et Butlin, Martin, The Modern British Paintings, Drawings and Sculpture, Londres 1964, I

Liens externes[modifier | modifier le code]