Martine Maelschalck

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Martine Maelschalck
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Martine Maelschalck, née en 1959 à Bruxelles[1], est une journaliste, écrivain, chroniqueuse et conférencière belge. Elle est aussi élue dans la commune bruxelloise d'Auderghem, depuis les élections du .

Aujourd'hui conseillère [2](en communication corporate, en affaires publiques, en communication financière et en communication sensible et de crise), elle est état depuis la directrice de la communication du ministre belge du Budget Hervé Jamar. Elle était auparavant éditorialiste en chef et rédactrice en chef du quotidien belge économique et financier l'Écho. Elle était aussi chroniqueuse dans diverses émissions à la télévision et à la radio.

Martine Maelschalck est licenciée en journalisme et communication sociale (ULB).Elle rejoint le quotidien l'Écho en 1985 et suit notamment l'OPA sur la Société Générale de Belgique en 1988.

Après un passage dans la communication et au magazine Trends-Tendances, elle revient à l'Écho en 2004[3], où elle occupe le poste de rédactrice en chef entre 2006 et 2013.

Martine Maelschalck est coauteur du livre Banqueroute. Comment Fortis a ébranlé la Belgique, paru chez Racine en 2009.

En , elle annonce sa candidature aux élections communales d' sur la liste MR d'Auderghem où elle occupera la deuxième place. Elle est élue conseillère communale d'Auderghem lors des élections du .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Martine Maelschalk
  2. (en-US) « Whyte Corporate Affairs », sur www.whyte.be (consulté le )
  3. Biographie dans : Banqueroute. Comment Fortis a ébranlé la Belgique, Bruxelles, Racine, 2009.