Marthe de Fels

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Marthe de Fels
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Marthe Marie Louise de CumontVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Autres informations
Distinctions

Marthe, comtesse de Fels, princesse de Heffingen Lebaudy, est une femme de lettres française connue sous le nom de Marthe de Fels, née le à Paris et morte le à Varengeville-sur-Mer.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle épouse l'homme politique André de Fels (1890-1980) et eut deux enfants : Christian et Hélène de Fels. Elle fut également une maîtresse notable de Saint-John Perse, de son vrai nom Alexis Leger[1],[2].

En 1964, elle remporte le prix Gustave Le Métais-Larivière pour Olivier de Serres. En 1969, elle obtient le prix Marie-Eugène Simon-Henri-Martin pour Pierre Poivre ou l'Amour des épices. Elle remporte la médaille d'argent du prix Alice-Louis-Barthou pour Quatre messieurs de France en 1976.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Henriette Levillain, Saint-John Perse, Paris, Fayard, , "La tension entre créolité et francité"
  2. "Sa fréquentation de la Villa romaine à Versailles, propriété de la Princesse de Bassiano, et surtout sa liaison avec Madame de Fels, son assiduité dans son salon et dans sa maison de Varengeville, ont été utilisés contre lui pour le taxer de snob." Saint-John Perse, Henriette Levillain, 2013