Marie d'Heures

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Clotilde Marie Paban
Biographie
Naissance
Nom de naissance
Clotilde Marie PabanVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Marie d’HeuresVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Fratrie
Conjoint

Marie d'Heures, pseudonyme de Clotilde Marie Paban, née à Paris et morte le (à 59 ans) à Paris est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Clotilde Marie Paban, née à Paris en , est l'épouse (et la cousine) de Jacques Collin de Plancy[1]. Elle a publié sous le nom de Marie d'Heures[2].

Famille[modifier | modifier le code]

Sa sœur, Gabrielle Paban, a publié des ouvrages sous les pseudonymes Gabrielle de Paban, Gabrielle de P***[3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • avec Renée Roger, Adieu, suivi de Trois époques de la vie d'un jeune homme, Pollet, 1824 ; traduction en allemand par Laurids Kruse, Klein, 1826, sous le titre Lebewohl[4]
  • Jane Shore, J.-N. Barba, 1824 lire en ligne sur Gallica
  • Le désert dans Paris, Pollet, 1824 lire en ligne sur Gallica
  • Un homme, Bohaire, 1832 lire en ligne sur Gallica

Traductions[modifier | modifier le code]

  • Amelia Opie, Madeline, ou les Mémoires d'une jeune écossaise, 1822 (avec Anne-Alexandrine Aragon, pseudonyme de Renée Roger)
  • Adolf Müllner, Le bourreau de Drontheim, ou La nuit du , traduit de l'allemand, avec un appendice par Jacques Collin de Plancy, Pollet, 1825 lire en ligne sur Gallica
  • Ziya' al-Din Nakhshabi (en), Les Trente Cinq Contes d'un perroquet, ouvrage publié à Calcutta en persan et traduit en anglais, traduit de la version anglaise de Francis Gladwin par Mme Marie d'Heures, P. Mougie aîné, 1826[5],[6]
  • Les Mille et une nuits, contes arabes traduits en français par Galland. Nouvelle édition augmentée de plusieurs contes, t. VI, Édouard Gauttier d'Arc dir., contes traduits en français depuis la version anglaise de Jonathan Scott par Marie d'Heures et Renée Roger, A.-S. Collin de Plancy, 1823, p. 116-422 lire sur Google Livres

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Grande Encyclopédie, t. XI, 1890, p. 974
  2. Joseph-Marie Quérard, Les auteurs déguisés de la littérature française au 19e siècle, p. 77, 1845 [lire en ligne]
  3. https://data.bnf.fr/16571547/gabrielle_de_paban/
  4. https://emuseum.duesseldorf.de/view/objects/asitem/Objects@241950/3?t:state:flow=a9ca49de-bcce-4e46-b346-38746c375eb0
  5. version abrégée du Touti-Nameh
  6. Ḍiyāʾ-ad-Dīn (13-1350) Auteur du texte Naḫšabī, Les trente cinq contes d'un perroquet , ouvrage publié à Calcutta, en persan et traduit en anglais. Traduit sur la version anglaise par Mme Marie d'Heures, (lire en ligne)