Marie-Anne de Palatinat-Soulzbach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Marie-Anne Josepha Charlotte Amélie de Palatinat-Soulzbach (* à Schwetzingen; † à Munich) était comtesse palatine de Palatinat-Soulzbach et par son mariage princesse de Bavière.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marie-Anne était une fille du prince Joseph Charles de Palatinat-Soulzbach (1694-1729) de son mariage avec Élisabeth-Auguste de Palatinat-Neubourg (1693-1728), fille du prince Charles III Philippe du Palatinat. Ses sœurs étaient Élisabeth-Auguste de Palatinat-Soulzbach et Françoise de Palatinat-Soulzbach.

Elle a épousé le 17 janvier 1742 à Mannheim le prince Clément-François de Bavière (1722-1770), qui était le prince héritier de Bavière jusqu'à sa mort.

Après la mort de l'Électeur Maximilien III en 1777, la lignée principale bavaroise s'éteint. Elle a pris part aux troubles politiques qui ont suivi, cherchant à préserver l'indépendance de la Bavière par rapport à l'Autriche.

Marie-Anne a épousé le 10 juin 1780, secrètement, son trésorier Andras André[1].

Son Cœur a été séparé de la sépulture se trouve dans la chapelle commémorative de Altötting.

La Vie de Marie-Anne est évoquée en 1931 dans le roman La Dame avec le Samtvisier de l'Écrivain Horst de Tungstène Geissler.

Descendants[modifier | modifier le code]

De son premier Mariage, Marie-Anne a eu quatre enfants qui n'ont pas vécu :

  • Marie (*/† 1748)
  • Fils mort-né (*/† 1754)
  • Marie-Anne, (*/† 1755)
  • Fils mort-né (*/† 1755)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean-Theil: ... Sous Abfeuerung des Canons. Des messes, des fêtes religieuses et la Musique de l'Orchestre de la cour de Mannheim, après le Palatin Cour et de l'annuaire fédéral. Books on Demand, Norderstedt, 2008, ISBN 978-3-8370-2545-3, P. 140.