Maria Teresa Ricci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Maria Teresa Ricci
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Date inconnueVoir et modifier les données sur Wikidata
GenazzanoVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour

Maria Teresa Ricci, née en Italie, est une enseignante-chercheuse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maria Teresa Ricci naît et grandit en Italie, à Genazzano. Elle a une maîtrise en philosophie et un doctorat en littérature comparée[1]. Elle enseigne langue et littérature italiennes à l'université de Tours.

Elle est correspondante de la revue Agalma.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Livres[modifier | modifier le code]

Les femmes et la Bible de la fin du Moyen Age à l’époque moderne. Pratique de lecture et d’écriture (Italie, France, Angleterre), sous la direction de E. Boillet et M. T. Ricci, Honoré Champion, 2017.

Boccace, entre Moyen Âge et Renaissance. Les tensions d'un écrivain, dirigé par S. Ferrara, M. T. Ricci et É. Boillet, Honoré Champion, 2015.

  • Figures et langages de la marginalité aux XVIe et XVIIe siècles (actes du colloque « Figures et langages de la marginalité » qui a eu lieu en au Centre d'études supérieures de la Renaissance de Tours), Honoré Champion, 2013
  • Du cortegiano au discreto : l'homme accompli chez Castiglione et Gracián, Honoré Champion, 2009
  • Otium, antisociété, anticulture : les marginaux et la littérature aux XVIe et XVIIe siècles, Actes de la journée d’études organisés à Tours, CESR, [2]
  • Edition, introduction, traduction en italien et notes à J. B. Bossuet, Orazione funebre per il Principe di Condé, Manifestolibri, Rome, 1996

Articles[modifier | modifier le code]

  • Saper vivere e modelli di comportamento: dalla grazia al ’cool’ , in Agalma, rivista di studi culturali e di estetica, n. 31 : Cortesia, cordialità, deferenza, 2016.
  • « Le Dialogo della bella creanza delle donne de A. Piccolomini et le Dialogo dell’istituzione delle donne de L. Dolce », in Les états du dialogue à l’âge de l’Humanisme, sous la direction de E. Buron, P. Guérin et C Lesage, Presses Universitaires François Rabelais/Presses Universitaires de Rennes, dans la collection « Renaissance », 2015.
  • Ideali di un’arte di vivere: dal Decameron al Cortegiano, in  700 anos de Giovanni Boccaccio: entre latim e vernáculo, MORUS - Utopia e Renascimento, Universidade Estadual de Campinas (Unicamp), Brésil, 9, 2014 (2013).
  • Castiglione, Gracián et lacortesana filosofia’ », Réforme, Humanisme, Renaissance, Bulletin de l'Association d'études sur l'Humanisme, la Réforme et la Renaissance, éd. Association d'études sur l'Humanisme, la Réforme et la Renaissance, Lyon, , 76.
  • Libéralité et magnificence chez Giovanni Pontano, Le Verger, revue en ligne, juin 2012[3]
  • Vie solitaire - vie civile chez Poggio Bracciolini : De avaritia, De vera nobilitate, Contra hypocritas, in Vie solitaire, vie civile, l’humanisme de Pétrarque à Alberti, Champion, 2011.
  • « Beauté, grâce et leggiadria : le corps de la femme chez Castiglione et Firenzuola », in Europe XVI-XVII, n. 16, Réalités et représentation du corps dans l’Europe des XVIe et XVIIe siècles, sous la direction de M.-N. Fouligny et M. Roig Miranda, Université de Nancy II, 2011.
  • Antonio Vignali e La Cazzaria, in Extravagances amoureuses. L'amour au-delà de la norme à la Renaissance : écart, dépassement, transgression, Champion, 2010
  • « La cour papale et la cortegiania à travers l'œuvre et la figure de Castiglione », in La papauté à la Renaissance, sous la direction de F. Alazard et F. La Brasca, Paris, Honoré Champion, 2007.
  • "Old Age" in Castiglione's Book of the Courtier , en Growing Old in Early Modern Europe 1400-1750, ouvrage collectif sous la direction de Erin J. Campbell, éditions Ashgate, 2006
  • Les traités d'"économique" aux XVIe et XVIIe siècles : une forme d'institutio nobilis, in Réforme, Humanisme, Renaissance, Bulletin de l'Association d'études sur l'Humanisme, la Réforme et la Renaissance, éditions Association d'études sur l'Humanisme, la Réforme et la Renaissance, Lyon, 56, juin 2003
  • La grazia in Castiglione : un'arte senz'arte, en Italianistica. Rivista di letteratura italiana, Ed. Istituti Editoriali e Poligrafici Internazionali, Pise-Rome, XXXII/2, 2003
  • La grâce et la "sprezzatura" chez Baldassar Castiglione, en Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, Droz, Genève, 2003 n°2
  • Les traités de comportement et la « tendance moderne à égaliser toutes choses », in Literary Research/Recherche littéraire, revue publiée par l'Association internationale de littérature comparée et l'University of Western Ontario, n. 37-38, 2002
  • De la famille marchande à la cour princière : I Libri della Famiglia de Leon Battista Alberti, en Renaissance and Reformation, Renaissance et Réforme, Société canadienne d'Etudes de la Renaissance, Toronto, XXV/2, 2001

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]