Margaret Crocker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Margaret Crocker
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
New YorkVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Sacramento Historic City Cemetery (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Conjoint
Edwin B. Crocker (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Gravesite of EB Crocker & Family.jpg
Vue de la sépulture.

Margaret Eleanor Rhodes Crocker, née le à Akron (Ohio) et morte le à New York, est une philanthrope américaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Veuve du milliardaire californien Edwin Bryant Crocker (en) (1818-1875), qu'elle épouse le , elle fonde en 1885 à Sacramento le Musée d'art qui regroupe les collections du couple[1].

A sa mort en 1901, elle lègue sa fortune à des œuvres humanitaires[2].

Jules Verne la mentionne au chapitre IV de son roman Sans dessus dessous[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexander Brandye, Crocker Art Museum has enriched Sacramentans for more than a century, Sacramento Bee, 20 novembre 2002
  2. Alexandre Tarrieu, Dictionnaire de biographie, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 227
  3. Alexandre Tarrieu, Dictionnaire des personnes citées par Jules Verne, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 226

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • John Paul Rhoads, The Family of Henry the Elder, 1980, p. 192
  • Ken McKowen, Dahlynn McKowen, Best of California's Missions, Mansions, and Museums, 2010, p. 133

Liens externes[modifier | modifier le code]