Marc Hauser

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Marc Hauser
Science of Morality - World Science Festival - 92 St Y (2534904279).jpg
De g à droite, Jon Meacham de Newsweek (modérateur), Marc Hauser, Daniel Dennett, Antonio Damasio et Patricia Churchland, lors du World Science Festival de 2008.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (59 ans)
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Distinction

Marc D. Hauser (né le ) est un professeur et chercheur américain spécialiste de la biologie de l'évolution, la cognition animale, ainsi que le comportement des primates et des humains. Il est considéré comme «un chef de file dans le domaine de l'animal et de la cognition humaine»[1].

En 2010, l'Université de Harvard où il enseignait (de 1998 à 2011) l'a accusé de mauvaise conduite scientifique[2] pour avoir financé ses recherches par des subventions publiques, ce qui l'a conduit à démissionner un an plus tard[3]. Cette accusation a été confirmée en 2012 par le Bureau de l'intégrité des recherches (The Office of Research Integrity) du département de la Santé et des Services sociaux des États-Unis[4].

Recherches[modifier | modifier le code]

Les recherches de Marc Hauser se situent à l'intersection de la biologie de l'évolution et de la neuroscience cognitive. Elles visent à comprendre les processus et les conséquences de l'évolution cognitive.

Les observations et les expériences de ces recherches sont axées sur les animaux non-humains et humains de différents âges et de différentes compétences mentales, en intégrant la méthodologie et la théorie de l'éthologie, du développement cognitif du nourrisson, de la théorie de l'évolution, des neurosciences cognitives et de la neurobiologie.

Les intérêts de ces recherche comprennent: l'étude de l'évolution des langages[5], la nature des jugements moraux, le développement et l'évolution des représentations mathématiques, la théorie du choix, les précurseurs de la compétence musicale, et la nature de la perception de l'événement.

Marc Hauser est connu pour ses études de long terme sur les singes et les autres primates, d'où vient l'appellation de son laboratoire à Havard de «laboratoire de singe» (monkey lab). Il est également connu pour son projet de recherches sur des questions morales, connu sous l'appellation de «The Moral Sense Test», basé sur Internet, dans lequel le participant reçoit une série d'hypothèses de dilemmes moraux et est invité à offrir un jugement à l'égard de chacun d'eux[6].

Bibliographie sélective[modifier | modifier le code]

  • Wild Minds: What Animals Really Think (illustrated by Ted Dewan) (Henry Holt, NY 2000).
  • Moral Minds: How Nature Designed a Universal Sense of Right and Wrong (Harper Collins/Ecco, NY 2006).
  • Evilicious: Explaining Our Evolved Taste for Being Bad (Viking/Penguin-USA; Random House UK 2013).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Nicholas Wade, « Harvard Finds Marc Hauser Guilty of Scientific Misconduct », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  2. (en) « Marc Hauser's Fall From Grace », The Harvard Crimson,‎ (lire en ligne)
  3. (en) Gautam Kumar et Julia Ryan, « Embattled Professor Marc Hauser Will Resign from Harvard », Harvard Crimson,‎ (lire en ligne)
  4. Johnson, C., 2012.
  5. Marc D. Hauser, Noam Chomsky and W. Tecumseh Fitch, « The faculty of language: What is it, who has it, and how did it evolve? », Science, vol. 298,‎ , p. 1569–79 (PMID 12446899, DOI 10.1126/science.298.5598.1569, lire en ligne)
  6. « The Moral Sense Test »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur harvard.edu (consulté le 5 octobre 2014)