Maladie de Tinangaja

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La maladie de tinangaja est une maladie des plantes causée par un viroïde qui affecte les cocotiers (Cocos nucifera) dans l'île de Guam. Elle est causée par le viroïde tinangaja du cocotier (CTiV, coconut tinangaja viroid), viroïde mortel qui attaque exclusivement le cocotier. Cette maladie a été signalée dans l'île de Guam dès 1917, mais n'a jamais été signalé dans aucune autre île du pacifique. Un rapport de 1961 donna à la maladie le nom d' infectious yellow mottle decline (dépérissement à marbrure jaune infectieuse).

Le viroïde tinangaja du cocotier est très proche du viroïde cadang-cadang du cocotier avec lequel il présente une grande homologie de séquences de nucléotides[1].

Symptômes[modifier | modifier le code]

La maladie se manifeste d'abord par un affaiblissement de la couronne qui perd des feuilles, et un dessèchement des fruits qui se racornissent. De minuscules taches chlorotiques apparaissent sur les feuilles. Au fil de la progression de la maladie, les inflorescences s'affaiblissent, la production de fruits cesse et la couronne se réduit à quelques feuilles en lambeaux. Finalement, les arbres affaiblis sont souvent abattus par les orages, toutefois le délai entre les premiers symptômes et la mort de l'arbre peut atteindre 15 ans[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Guido Boccardo, R. G. Beaver, J. W. Randles et Julita S. Imperial, « Tinangaja and Bristle Top, Coconut Diseases of Uncertain Etiology in Guam, and Their Relationship to Cadang-Cadang Disease of Coconut in the Philippines  », Phytopathology, vol. 71,‎ , p. 1104-1107 (DOI 10.1094/Phyto-71-1104, lire en ligne).
  2. (en) « yellow mottle decline (Coconut tinangaja viroid) », sur Plantwise Knowledge Bank (consulté le 17 juillet 2014).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]