Maladie des plantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les maladies des plantes sont les maladies touchant les plantes. Elles sont étudiées par la pathologie végétale ou phytopathologie.

Maladies bactériennes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maladie bactérienne.

Maladies virales[modifier | modifier le code]

Exemple :

Article détaillé : Phytovirus.

Maladies cryptogamiques (dues à des champignons)[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Maladie cryptogamique.

Le terme maladie cryptogamique est utilisé pour les maladies parasitaires causées par un ou des champignons microscopiques. Ce terme est resté même si certains des micro-organismes responsables ne sont plus classés parmi les champignons.

Maladies à phytoplasmes[modifier | modifier le code]

Article détaillé : phytoplasme.
Feuilles de vigne atteinte par la flavescence dorée due à un phytoplasme.

Les phytoplasmes et spiroplasmes sont un genre de bactéries dépourvues de parois cellulaires, apparentées aux mycoplasmes qui sont des pathogènes pour l'homme. Ensemble, tous ces organismes forment la classe des mollicutes. Ils ont aussi tendance à avoir un génome plus petit que celui des bactéries proprement dites. Ils sont normalement transmis par des insectes suceurs de sève, qui les injectent dans le phloème des plantes où il se reproduisent.

Maladies à nématodes[modifier | modifier le code]

Il existe plus de 5000 espèces de nématodes dans le sol. Beaucoup sont pathogènes. Certains provoquent des gales au niveau des racines des Solanacées. Le moyen de prévention le plus efficace en lutte biologique est l'introduction de tagètes (œillets d'Inde), qui, grâce à leurs exsudats racinaires, auraient un effet nématifuge[réf. nécessaire].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]