Mademoiselle Claire Jacquier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

'Mademoiselle Claire Jacquier'
Image illustrative de l’article Mademoiselle Claire Jacquier
Roses 'Mademoiselle Claire Jacquier'

Type Hybride de Rosa multiflora
Obtenteur Bernaix
Pays France
Année 1887
Synonymes 'Claire Jacquier'

'Mademoiselle Claire Jacquier' est un cultivar de rosier obtenu en 1887 par le rosiériste français Alexandre Bernaix et mis au commerce en 1888. Son succès ne se dément pas car il figure toujours dans de nombreux catalogues du monde.

Description[modifier | modifier le code]

Ce rosier grimpant est issu d'un hybride de Rosa multiflora et sans doute d'un rosier thé. Ses fleurs très nombreuses fleurissant en bouquets, légèrement parfumées, sont petites à moyennes et semi-pleines avec des pétales concolores blancs et délicatement jaune nankin[1] au cœur. La floraison, abondante, est unique, mais il peut arriver que des fleurs éclosent au cours de l'été. Ce rosier donne des cynorhodons rouge-orangé à l'automne fort décoratifs.

Il peut s'élever à 9 mètres pour une envergure de 305 cm[2] ; sa croissance est très rapide et vigoureuse[1]. Ses rameaux sont flexibles, ce qui facilite sa conduite. Il faut pailisser les rameaux d'un centimètre de diamètre[3]. Il peut couvrir des arbres. Il a besoin d'une exposition ensoleillée.

Il résiste à des températures de l'ordre de -15° à -20°[4].

Rosier 'Mademoiselle Claire Jacquier' en Australie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Journal des roses, 1887, page 151.
  2. (en) 'Mademoiselle Claire Jacquier' sur le site HelpMeFind.
  3. Midori Goto, op. cit.
  4. 'Claire Jacquier' dans le catalogue Brochet-Lanvin.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Midori Goto, Roses anciennes & anglaises, 2016, Larousse, page 69
  • Simon & Cochet, Nomenclature de tous les noms de rosiers, 1906, p. 111
  • Cochet, Journal des roses, 1887, p. 151

Liens externes[modifier | modifier le code]