Máté Csák

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Máté Csák
Matus Cak Trenciansky 1861.jpg
Fonction
Palatin de Hongrie
Biographie
Naissance
Décès
Famille
Csák (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Peter I Csák (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

Máté (III) Csák (* 1252? – † ) (hongrois : Csák (III) Máté, slovaque : Matúš Čák III), aussi Máté Csák de Trenčín (hongrois : trencséni Csák (III) Máté, slovaque : Matúš Čák III Trenčiansky) était un noble du royaume de Hongrie qui de facto gouvernait de manière indépendante le nord-ouest du royaume correspondant actuellement à l'ouest et le centre de la Slovaquie et une partie du nord de la Hongrie.

Il maintint l'indépendance de ses territoires jusqu'à sa défaite à la Bataille de Rozgony (aujourd'hui Rozhanovce en Slovaquie) le , contre le roi Charles Robert de Hongrie.

Il fut au XIXe siècle un symbole de l'indépendance dans les littératures hongroise et slovaque.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :