Lyndon Baines Johnson Library and Museum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lyndon Baines Johnson Library and Museum
Image illustrative de l'article Lyndon Baines Johnson Library and Museum
Présentation
Type Bibliothèque présidentielle
Architecte Gordon Bunshaft de Skidmore, Owings and Merrill
Date de construction 1971
Propriétaire National Archives and Records Administration
Site web www.lbjlibrary.org
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État Drapeau du Texas Texas
Localité Austin
Localisation
Coordonnées 30° 17′ 09″ N 97° 43′ 45″ O / 30.2857, -97.7292 ()30° 17′ 09″ Nord 97° 43′ 45″ Ouest / 30.2857, -97.7292 ()  

Géolocalisation sur la carte : Texas

(Voir situation sur carte : Texas)
Lyndon Baines Johnson Library and Museum

Géolocalisation sur la carte : États-Unis

(Voir situation sur carte : États-Unis)
Lyndon Baines Johnson Library and Museum

Le musée et la bibliothèque Lyndon Baines Johnson (en anglais Lyndon Baines Johnson Library and Museum ou simplement LBJ Museum) est l'une des 12 bibliothèques présidentielles des États-Unis administrées par la National Archives and Records Administration. Il se trouve à côté de la LBJ School of Public Affairs, et s'étend sur 57000 m² sur le campus de l'Université du Texas à Austin.

L'établissement abrite quelque 40 millions de pages de documents historiques relatifs à la présidence de Lyndon B. Johnson. Il fut inauguré en 1971 en présence du président Richard Nixon. Son directeur actuel est Betty Sue Flowers. Le dernier étage abrite la réplique en 7/8e du bureau ovale tel qu'il était à l'époque de Johnson. L'accès à la bibliothèque est gratuit ; elle est la plus visitée du pays[1] .

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Baylor University Proposal for Bush Presidential Library », Baylor University,‎ 2007 (consulté en 04-11-2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Benjamin Hufbauer, Presidential Temples: How Memorials and Libraries Shape Public Memory (University Press of Kansas, 2005).

Voir aussi[modifier | modifier le code]