Lucien Karpik

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Lucien Karpik
Naissance
Nationalité Drapeau de la France France
Profession

Lucien Karpik est un sociologue français, professeur à l'école des Mines de Paris où il a créé en 1967 le Centre de sociologie de l'innovation qui est à l'origine de la théorie de l'acteur réseau et de nouvelles approches en sociologie des sciences et des techniques. Les travaux de Lucien Karpik relèvent de la sociologie politique et de la sociologie économique; il est tout particulièrement cité pour ses contributions sur l'économie de la qualité.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • « L'économie de la qualité », Revue française de sociologie, XXX, 2,1989, 187-210.
  • (en) Lawyers and the Rise of Western Political Liberalism, avec Terence C. Halliday, Clarendon Press, Oxford, 1997
  • Les avocats entre l’État, le marché et le public, 1274-1994, Gallimard, Bibliothèque des Sciences Humaines, Paris, 1995, trad. anglaise avec Nora Scott, French Lawyers, A study in collective action, 1274-1994, Oxford University Press, Oxford, 1999
  • « "Avocats des causes" et avocats politiques : deux formes d'engagement de la défense » avec Terence Halliday in Justices, Hors-série - décembre 2001
  • « Nouvelle justice, nouvelle démocratie » in Daniel Soulez-Larivière et Hubert Dalle (dir.), Notre Justice, Robert Laffont, 2002
  • (en) Political Lawyering, Judiciaries, and Political Liberalism, avec Terence C. Halliday et Malcolm Feeley (dir.), Hart Publishing, 2006
  • L’économie des singularités, Gallimard, Bibliothèque des Sciences humaines, 2007
  • (en) Fighting For Political Freedom. Comparative Studies of the Legal Complex and Political Change, avec Malcolm Feeley, Terry Halliday (dir.), Hart Publishing, Oxford, 2008
  • « Trust: Reality or illusion? A critical examination of Williamson », Journal of Trust Research, IV, 1,2014, 22-33.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]