Luca Turilli (groupe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le fondateur du groupe et guitariste italien, voir Luca Turilli.
Luca Turilli
Pays d'origine Drapeau de l'Italie Italie
Genre musical Power metal symphonique[1]
Années actives 19992011
Labels Limb Music, Steamhammer/SPV, Magic Circle Music
Site officiel www.lucaturilli.eu
Composition du groupe
Anciens membres Luca Turilli
Olaf Hayer
Bridget Fogle
Sascha Paeth
Robert Hunecke-Rizzo
Miro

Luca Turilli est un groupe de power metal symphonique italien, originaire de Trieste, Friuli-Venezia Giulia. Il est formé en 1999 par le guitariste du même nom, Luca Turilli. Son style est assez proche de celui de Rhapsody of Fire, du metal symphonique et épique, mais tend à se diversifier à partir du deuxième album de style metal symphonique et cosmique. Le groupe se sépare en 2011.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le groupe Luca Turilli est formé en 1999 à Trieste, Friuli-Venezia Giulia, par le guitariste du même nom, membre de Rhapsody of Fire[1]. Le groupe se compose initialement de Luca Turilli à la guitare, de Olaf Hayer au chant, de Sascha Paeth à la basse, de Miro (Michael Rodenberg) au clavier et de Robert Hunecke-Rizzo à la batterie.

Leur premier album studio du groupe, intitulé The Ancient Forest of Elves, est publié le 11 octobre 1999 sous Limb Music un label allemand[2]. Plus tard dans la même année, le 23 novembre, le premier album de Luca Turilli voit le jour sous le nom de Kings of the Nordic Twilight. Trois ans après le premier single et le premier album, le groupe est de retour avec un nouveau single intitulé Demonheart[3]. Le groupe qui avait alors un style power metal s'aventure dans un style aux sonorités cosmiques comme le montre très bien le morceau Demonheart. Plus tard en 2002, l'album suivant le concept du single Demonheart, sort sous le nom de Prophet of the Last Eclipse[4],[5],[6].

Lors du changement de label de Rhapsody of Fire en 2004, le groupe Luca Turilli fait de même et est maintenant sous l'étiquette de Magic Circle Music. La Trilogie commencée en 1999 se complète en 2006 avec l'album The Infinite Wonders of Creation. Cette fois-ci, le groupe s'éloigne du genre qu'il avait créé pour un genre plus symphonique, ce qui déplait à certains fans. En 2006, Turilli laisse une lettre sur son site qui parle d'un quatrième album solo qui serait à l'image des albums Keeper of the Seven Keys d'Helloween et Olaf Hayer aurait une plus grande place au chant que le précédent, aucune autre information n'est dévoilée. Le groupe se sépare en 2011[1].

Membres[modifier | modifier le code]

Derniers membres[modifier | modifier le code]

Anciens membres[modifier | modifier le code]

  • Miro - claviers (1999-2002)
  • Bridget Fogle - chant (2006)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Kings of the Nordic Twilight
  • 2002 : Prophet of the Last Eclipse
  • 2006 : The Infinite Wonders of Creation

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 1999 : The Ancient Forest of Elves
  • 2002 : Demonheart

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) « Luca Turilli », sur Encyclopaedia Metallum (consulté le 18 février 2017).
  2. (es) « Luca Turilli - The Ancient Forest Of Elves », sur El Portal del Metal, (consulté le 18 février 2017).
  3. (en) « LUCA TURILLI - Dmeonheart Review », sur Blabbermouth.net (consulté le 18 février 2017).
  4. (en) « Luca Turilli - Prophet Of The Last Eclipse », sur Metal Reviews (consulté le 18 février 2017).
  5. « Luca Turilli - Prophet of the Last Eclipse (2002) », sur La Grosse Radio, (consulté le 18 février 2017).
  6. (en) « Prophet of the Last Eclipse », sur AllMusic (consulté le 18 février 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]