Louis-Félix Rhénasteine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis-Félix Rhénasteine
Naissance

Malmedy (Belgique)
Décès

Malmedy (Belgique)
Activité
Peintre

Louis-Félix Rhénasteine, ou dans la graphie de l'époque Louy Phélix Rhénasteine, né à Malmedy en 1718 et mort dans la même ville en 1799, est un peintre, portraitiste et auteur de tableaux à sujets religieux.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils du peintre Nicolas Rhénasteine.

Il a été attaché à la cour des princes-abbés de Stavelot-Malmedy et à celle des princes-évêques de Liège[1].

Il a eu trois fils, qui seront également peintres portraitistes : Nicolas Joseph Rhénasteine ou Renasteie (1750-1830)[2], Louis Joseph Félix Rhénasteine (1754-1795)[3], et Englebert Rhénasteine (1758-1831)[4].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Tableaux[modifier | modifier le code]

  • Portrait du prince-évêque de Liège Charles-Nicolas d'Oultremont, vers 1763 : Liège, Palais provincial[5].
  • Portrait du prince-évêque de Liège François-Charles de Velbrück, 1782 : Liège, Musée Curtius[6].
  • Portraits des princes-abbés de Stavelot-Malmedy, Nicolas Massin[7], Joseph de Nollet, 1757, et Jacques-Maximilien-Joseph de Rubin, vers 1770[8] : Malmedy, cathédrale Saints-Pierre-et-Paul et Saint-Quirin .
  • Portrait de l’empereur François Ier de Lorraine, huile sur toile, 1757 : Malmedy, trésor de la cathédrale Saints-Pierre-et-Paul et Saint-Quirin[9].
  • Résurrection du Christ : Bellevaux, église Saint-Aubin[8].
  • Isidore de Séville, vers 1730 : Bévercé, chapelle Saint-Antoine Ermite[8].
  • Christ mort sur un linceul avec la Vierge et saint Jean, 1755 : Malmedy, chapelle Saint-François[8].
  • Résurrection du Christ, vers 1755 : Malmedy, chapelle de la Résurrection[8].
  • Sainte Famille, vers 1745 : Robertville, retable de l'autel majeur de l'église saint-Joseph[8].

Manuscrits et dessins[modifier | modifier le code]

  • Arcus triumphalis reverendissimo ... D. Nicolao de Massin ... abbati Stabulen. & Malmundarien., manuscrit : livre d'emblèmes peint, dédié à Nicolas Massin : Cambridge (Massachusetts), Houghton Library, Harvard University, cote Ms. lat. 419[10].
  • Frontispice du psautier bénédictin du monastère de Malmedy, manuscrit, 1745-1755 : Malmedy, trésor de la cathédrale Saints-Pierre-et-Paul et Saint-Quirin[9].
  • Relevé des armoiries de l'abbaye de Stavelot, série de 7 dessins : Liège, Archives de l'État[11].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Notice IRPA.
  2. Paul Piron, Dictionnaire des artistes plasticiens de Belgique des XIXe et XXe siècles, Ohain-Lasne, 2003, p. 353.
  3. Il a également peint un portrait du prince-évêque François-Charles de Velbrück conservé à Liège au Musée Curtius
  4. Bénézit, Dictionnaire des peintres, sculpteurs, dessinateurs et graveurs, Paris, Gründ, , tome 11, p. 631
  5. Maquet 2005, p. 116
  6. « François Charles de Velbrück », sur Belgian Art Links and Tools (consulté le 12 janvier 2017).
  7. « Nicolas Massin », sur Belgian Art Links and Tools (consulté le 12 janvier 2017).
  8. a b c d e et f Bolly 1978
  9. a et b Philippe George 2005
  10. (en) « Arcus triumphalis », sur Houghton Library (consulté le 12 janvier 2017).
  11. « Louis-Félix Rhénasteine », sur Belgian Art Links and Tools (consulté le 12 janvier 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Jacques Bolly, Province de Liège. Canton de Malmedy, Bruxelles, , 70 p. (lire en ligne).
  • Philippe George, « Le Trésor de la Cathédrale de Malmedy », Bloc-Notes. Trésor de la cathédrale de Liège, vol. 3, no 5,‎ , p. 4-9 (lire en ligne, consulté le 12 janvier 2017)
  • Julien Maquet, « Le portrait de Monseigneur de Grady (+1767), œuvre inédite de Louis-Félix Rhénasteine ? », Chroniques d'archéologie et d'histoire du pays de Liège, t. II, no 11,‎ , p. 114-117 (lire en ligne)
  • Paul-André de Fossa, « Portrait du « chevalier » Alexandre de Franquinet (1711–1788), par Louis-Félix Rhénasteine », Le Parchemin, vol. 417,‎ , p. 245–249.

Liens externes[modifier | modifier le code]