Loi de Bradford

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les sciences de l'information et des bibliothèques
Cet article est une ébauche concernant les sciences de l'information et des bibliothèques.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

La loi de Bradford a été formulée par Samuel C. Bradford en 1934. Elle est relative à la performance des recherches bibliographiques dans les revues scientifiques. Un article d'Yves le Coadic [1] en donne la traduction suivante :

Si, dans un domaine scientifique donné, sur une thématique donnée, les périodiques scientifiques sont rangés par ordre décroissant d’articles publiés, il existe un nombre (supérieur à 1) et un nombre de périodiques tels que si l’on regroupe les revues en considérant les premiers, puis les suivants, puis les suivants …(soit la progression géométrique ), alors on observe que chaque groupe de revues contient le même nombre d’articles.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  1. Yves Le Coadic Mathématique et statistique en science de l’information et en science de la communication: Infométrie mathématique et infométrie statistique des revues scientifiques, Ci. Inf., Dec 2005, vol.34, no.3, p.15-22. ISSN 0100-1965 [1]
  • (en) Bradford, S.C. "Sources of Information on Specific Subjects". Engineering: An Illustrated Weekly Journal (London), 137, 1934 (26 January), pages 85–86.
    a fait l'objet de réimpressions :
    • Bradford, S.C. “Sources of information on specific subjects”. J. Information Science, 10:4, 1985 (October), pages 173 - 180.[2]