Lloyd Green

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Lloyd Green
Naissance (81 ans)
Leaf (Mississipi), États-Unis
Activité principale Musicien
Genre musical Musique country
Instruments Pedal steel guitar
Années actives 1947 - aujourd'hui

Lloyd Green (né le 4 octobre 1937) à Leaf (Mississippi)[1] est un guitariste de pedal steel guitar américain. Green est surtout réputé pour son travail en studio d'enregistrement avec des artistes tels que Johnny Cash, Alan Jackson, Lynn Anderson, Don Williams, Paul McCartney, Charley Pride, Johnny Paycheck (en), George Hamilton IV (en), Eddy Mitchell (album Made in USA) et bien d'autres[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Leaf (Mississippi), Green déménagea avec sa famille à Mobile (Alabama) à l'âge de quatre ans, où il commença à suivre des cours de musique[3]. À sept ans, il apprit à jouer de la guitare hawaïenne puis de la pedal steel guitar[3]. À dix ans, il jouait professionnellement deux nuits par semaine dans des clubs avec un guitariste rythmique[3]. En 1955, après avoir obtenu son diplôme en High school[1], il se dirigea vers des études de psychologie à l'université de Southern Mississippi (en). Il quitta l'université à 19 ans et alla à Nashville pour entamer une carrière de guitariste de "pedal steel guitar"[3]. Au fil du temps, Lloyd Green devint l'un des guitaristes de "pedal steel guitar" les plus populaires et respectés et incontestablement l'un des meilleurs joueurs en accordage Mi 9e (E9th tuning).

Green se joignit au groupe de Faron Young en décembre 1956 et tourna avec pendant 18 mois[3]. Il fit son premier enregistrement studio à la steel guitar sur le titre "Too Much Water Runs Under The Bridge" de George Jones[3]. Il retourna ensuite vivre à Mobile ou il tourna dans des clucs. Après 9 mois d'économies, il revint travailler à Nashville travailler comme vendeur de chaussures. Il raconta son histoire à une de ses clientes, la veuve de l'auteur-compositeur Fred Rose qui paya ses dettes et le remit en selle[3],[1].

Son premier enregistrement de studio à succès fut sur "The Bridge Washed Out" de Warner Mack (en) en 1965. Dans les 15 ans qui suivirent, Green devint une artiste de studio renommé, il enregistra avec Vera Lynn, Paul McCartney, Ringo Starr et même les Byrds[1].

Durant les années 1980, une infection à l'oreille le força à arrêter de travailler mais il enregistra finalement encore en studio[1].

LLoyd Green fut intronisé au Steel Guitar Hall of Fame en 1988[4].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Année Album Classement "US Country" Label
1964 Hawaiian Enchantment (son nom n'est pas mentionné sur la pochette) Modern Sound
Big Steel Guitar (ou "The Big Steel Guitar") Time
1966 Day for Decision Little Darlin
1967 The Hit Sounds
1968 Mr. Nashville Sound 37 Chart
Cool Steel Man
1969 Green Country Little Darlin
1970 Moody River Chart
Music City Sound (avec Pete Wade) MGM
1971 Lloyd Green and His Steel Guitar Prize
1973 Shades of Steel 21 Monument
1975 Steel Rides 47
Ten Shades of Green Midland
1977 Stainless Steel (ou "Feelings") GRT
1980 Lloyd's of Nashville Midland
1992 Reflections Spark
2003 Revisited LG

Singles[modifier | modifier le code]

Année Single Classement Album
États-Unis Canada
1967 "Pedal Pattle" (ou "Pedal Paddle") The Hit Sounds
1968 "Mr. Nashville Sound" Mr. Nashville Sound
1969 "Bar Hoppin'" Cool Steel Man
"Robin" Moody River
"Tell Ya What"
1970 "Ride Ride Ride" Mr. Nashville Sound
"My Happiness" (avec Pete Wade) Music City Sound
"Release Me" (avec Pete Wade)
1971 "Midnight Silence" Lloyd Green and His Steel Guitar
"Sound Waves"
1972 "Morning Has Broken" Shades of Steel
1973 "I Can See Clearly Now" 36 98
"Here Comes the Sun" 73
"Dixie Drive-In"
1974 "Atlantis"
"Seaside" Steel Rides
"Canadian Sunset"
1975 "Sally G"
"I Can Help"
1976 "Darisa" Ten Shades of Green
"You and Me" 92 Feelings
1977 "Feelings"
"Whistler" single hors album
1979 "Ricochet" Lloyd's of Nashville

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e (en)Lloyd Green sur Allmusic, consulté le 08/04/2014.
  2. (en)Biographie de Lloyd Green sur LloydGreenTribute.com, consulté le 08/04/2014.
  3. a, b, c, d, e, f et g (en)Biographie de Lloyd sur Oldies.com, consulté le 09/04/2014.
  4. Liste des intronisés au Steel Guitar Hall of Fame, consulté le 09/04/2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]