Liu Zhenyun

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Liu Zhenyun
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Guo Jianmei (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Site web
Œuvres principales
Someone to Talk To (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Liu Zhenyun (chinois : 刘震云), né en 1958 dans la province du Henan, est un écrivain chinois.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1973 Liu Zhenyun entre dans l’armée et passe cinq ans dans le désert de Gobi. Après des études à l’université, il devient journaliste au Quotidien des agriculteurs.

En 1987 il publie une première nouvelle La boutique de la Tour dans la revue Littérature du peuple (人民文学, Rénmín Wénxué), qui est accueillie par le public avec grand intérêt. Son roman-fleuve, La farine et les fleurs de mon pays natal, paru en 1998, est considéré comme le premier roman intellectuel.

Le plus grand succès est rencontré par son roman, Le portable (手机, shǒujī), dont 220 000 exemplaires ont été vendus dès le premier mois. Son adaptation au cinéma, scénarisée par Liu Zhenyun, a été réalisée en 2003 par Feng Xiaogang.

En examinant le style, on remarque une rupture avec l’idéologie de l’ancien système, qui est remplacée par une banalisation se traduisant sous forme de fortes exagérations, d’un langage incontrôlé et de subjectivité, en contraste avec le réalisme socialiste.

Œuvres traduites en français[modifier | modifier le code]

Autres publications[modifier | modifier le code]

  • Le mauvais oncle (naojiu)
  • Le grêlé (xiao mazi)
  • Six doigts (liu zhi)
  • L’oncle maternel (niangjiu)

Distinctions[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]