Liste de journaux au Kazakhstan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Voici une liste des journaux kazakhs :

Un pouvoir très restrictif[modifier | modifier le code]

Le pouvoir politique kazakh dirigé par Noursoultan Nazarbaïev se méfie grandement du pouvoir médiatique, par conséquent en suite des manifestations de grévistes du secteur pétrolier à Janaozen (ouest) en décembre 2011, l'État demande à la justice d'interdire deux journaux - l'hebdomadaire « Vzgliad » et le principal journal indépendant du pays « la Voix de la République » - qu'il obtient en novembre 2012 et d'étudier le cas pour huit autres journaux, la chaîne de télévision K+ et vingt-trois sites d'information kazakhs pour incitation au renversement du régime. Deux nouveaux mouvements d'opposition politiques sont également cités : Alga (reconstruit sur les ruines du parti politique « Choix démocratique du Kazakhstan » disparu en 2005) et le Khalyk Maïdany[1].

Journaux[modifier | modifier le code]

Agence d'information[modifier | modifier le code]

Journal en ligne[modifier | modifier le code]

Autres sources d'information[modifier | modifier le code]

  • Les ambassades du Kazakhstan aux États-Unis et au Canada donnent des informations sur les développements récents que cela soit d'ordres historique, culturel ou traditionnel ainsi que pour les visas.

Référence[modifier | modifier le code]

  1. Kazakhstan: deux journaux interdits, lefigaro.fr, le 16 novembre 2012.