Leonard Leslie Brooke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Leonard Leslie Brooke

Description de cette image, également commentée ci-après

Les Trois Petits Cochons

Naissance
Birkenhead Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Décès (à 77 ans)
Hampstead Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Profession
Conjoint

Leonard Leslie Brooke, qui signait souvent L. Leslie Brooke ( à Birkenhead ; mort le [1] à Hampstead[2]) était un artiste et un écrivain anglais.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'origine irlandaise, il contracta une thyphoïde lors d'un voyage en Italie, ce qui le rendit partiellement sourd : plutôt que de se diriger vers l'université, il s'orienta vers la Birkenhead Art School[3] (1880-82). Il poursuivit ensuite sa formation à la St John's Wood Art School (en) (1882-84), puis à la Royal Academy Art School où il obtint l'Armitage medal en 1888. Après Walter Crane, il contribua à illustrer à partir de 1891 des ouvrages de Mary Louisa Molesworth (en)[4].

En 1894, il épousa sa cousine, Sybil Diana, fille du chapelain Stopford Brooke, qui lui donnera un fils, un an plus tard. Ce dernier meurt lors de la Première Guerre mondiale au sein de la Royal Air Force).

Leonard Leslie Brooke commit en 1897 The Nursery Rhyme Book, avec une introduction et des notes d'Andrew Lang. Suivirent Nonsense Songs, The Pelican Chorus (1899) et The Jumblies. En 1903 naquit son second fils[5] et Johnny Crow's Garden. Parmi ses œuvres ultérieures, on peut citer The Story of the Three Little Pigs, Tom Thumb, The Golden Goose, The Three Bears, Golden Goose Book, Johnny Crow's Party et Ring o' Roses. Durant les années 1920, il illustra plusieurs livres pour adultes[6]

Les Trois Petits Cochons[modifier | modifier le code]

Boucles d'or et les Trois Ours[modifier | modifier le code]

L'Oie d'or[modifier | modifier le code]

Voir Golden Goose (en)

Le lion et la licorne[modifier | modifier le code]

Voir The Lion and the Unicorn (en) : le lion et la licorne sont les symboles du Royaume-Uni

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The Times, 2 mai 1940 : http://www.wikitree.com/wiki/Brooke-970
  2. Au 28 Hollycroft Avenue
  3. (en) https://en.wikipedia.org/wiki/Laird_School_of_Art
  4. Dictionary of National Biography, Oxford University Press : http://www.oxforddnb.com/templates/article.jsp?articleid=58961&back=,37227
  5. Henry Brooke, Baron Brooke of Cumnor (en), qui deviendra secrétaire d'État à l'Intérieur
  6. Anita Silvey, Children's Books and Their Creators, Houghton Mifflin Harcourt, 1995 : http://books.google.fr/books?id=graiX5o4tMYC&pg=PA89&lpg=PA89&dq=%22Leonard+Leslie+Brooke%22&source=bl&ots=2dX9AZ0jtJ&sig=HfGke6PpxeUpSXpk63gFNRL2Q_4&hl=fr&sa=X&ei=0l1lU92yHvPY0QXemYHoBw&redir_esc=y#v=onepage&q=%22Leonard%20Leslie%20Brooke%22&f=false