The Lemonheads

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Lemonheads)
Aller à : navigation, rechercher
The Lemonheads
Description de cette image, également commentée ci-après
The Lemonheads en 2014.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, power pop, college rock, punk rock
Années actives 1986-1997, depuis 2005
Labels Taang! Records (1986–1990), Atlantic Records (1990–1996), Vagrant Records (2006–2008), The End Records (2009–2016), Fire Records (depuis 2017)
Site officiel www.thelemonheads.net
Composition du groupe
Membres Evan Dando
Anciens membres Vess Ruhtenberg
Corey Loog Brennan
John Strohm
Doug Trachten
Jesse Peretz
Devon Ashley
Nic Dalton
David Ryan
Patrick Murphy
Ben Daughtry
Byron Hoag
John Kent
Mark « Budola » Newman
Karl Alvarez
Bill Stevenson
P. David Hazel
Kenny Lyon
Mark Cutsinger

The Lemonheads est un groupe de rock alternatif américain, originaire de Boston, dans le Massachusetts. Son meneur et seul membre permanent est le guitariste et chanteur Evan Dando.

Depuis la création, pour l'enregistrement et pour les tournées le groupe a également accueilli le cofondateur Ben Deily, John Strohm (Blake Babies), Doug Trachten, Jesse Peretz, Corey Loog Brennan, Byron Hoag, Ben Daughtry, Juliana Hatfield (Blake Babies), Nic Dalton (Godstar, Sneeze, The Plunderers), Dave Ryan, Patrick « Murph » Murphy (Dinosaur Jr), Bill Gibson (Eastern Dark), Mark « Budola » Newman, Kenny Lyon, Vess Ruhtenberg, Devon Ashley, Karl Alvarez, Bill Stevenson, P. David Hazel entre autres. En 1997, le groupe arrête de jouer, jusqu'à ce qu'en 2005, Evan décide de reprendre le projet, et sorte en 2006 l'album The Lemonheads.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1986–1991)[modifier | modifier le code]

Evan Dando, Ben Deily et Jesse Peretz forment les Lemonheads pendant leur adolescence au Commonwealth School de Boston. Le groupe s'appelle à l'origine Whelps, jusqu'à ce qu'ils s'inspirent de marque de friandises jaunes. Le groupe enregistre et auto-produit l'EP Laughing All the Way to the Cleaners[1]. Leur premier concert s'effectue le 19 août 1986[2].

Après le lycée, Dando s'inscrit au Skidmore College mais quitte plus tard pour se consacrer à la musique. Après avoir signé au label local Taang! Records, les Lemonheads publie les albums Hate Your Friends (1987), Creator (1988), et Lick (1989) avec Deily et Dando au chant et à l'écriture[3]. Le groupe est diffusé sur les radios universitaire et se popularise dans la scène rock indépendant jusqu'au départ de Deily en 1989. Dando recrute ensuite David Ryan à la batterie, signe avec la major Atlantic Records, et produit l'album Lovey en août 1990[3].

Succès et pause (1992–2004)[modifier | modifier le code]

Dando coupe les ponts et part en Australie jouer pour Nic Dalton et Tom Morgan. Ces chansons forment la base de ce que deviendra It's a Shame about Ray, l'album à succès des Lemonheads. Une reprise de Mrs. Robinson est publiée comme single et les popularise encore plus. Cette reprise est jouée dans les films Wayne's World 2 et Le Loup de Wall Street (2013). À la réédition de l'album Ray, le morceau est mis à la fin[3]. Entre 1992 et 1993, Dando fait la couverture de plusieurs magazines dont People[4].

Le groupe se rebaptise Lemonheads en The Lemonheads avant la sortie de l'album Come on Feel the Lemonheads. Puis ils sortent Come on Feel the Lemonheads en octobre 1993[3]. Le groupe continue de tourner avec plusieurs formations différentes qui impliquent le bassiste Mike County et le guitariste Bill Peterson. Avec des morceaux comme Big Gay Heart et It's about Time, le groupe se popularise. Il jouit d'un certain succès modéré cette fois avec le single Into Your Arms[3]. Dando se lie d'amitié avec Oasis et joue sur scène avec le groupe. Les effets du crack commencent à se montrer, et après une interview particulièrement chaotique avec Dando qui se retrouve presque dans l'incapacité de s'exprimer, perd sa voix après avoir fumé du crack, et admet avoir un problème avec la drogue[5].

En 1996, Dando reforme The Lemonheads, avec John Strohm et Murph (ex-Dinosaur Jr), ainsi qu'avec le bassiste Bill Gibson du groupe australien The Eastern Dark, et leur associé de toujours Nic Dalton. Cette formation produit l'album Car Button Cloth. Malgré des morceaux jangly guitar comme If I Could Talk I'd Tell You, l'album expose la partie la plus sombre de Dando[3]. Le groupe participe à Schoolhouse Rock! Rocks, un album-hommage (1996) à Thomas G. Yohe. Le groupe tourne en 1997 et termine par une performance au Reading Festival. Le groupe se met en pause dès 1998. Entretemps, Atlantic Records publie The Best of the Lemonheads en août 1998[3].

Retour (depuis 2005)[modifier | modifier le code]

The Lemonheads au Shepherds Bush Empire, en septembre 2005.

Après neuf ans de pause, le groupe se reforme en été 2005 avec une formation ravivée par Bill Stevenson et Karl Alvarez, membres des Descendents. Les 14 et , Dando, Stevenson et Lattanzi jouent deux fois au Shepherds Bush Empire de Londres pendant la série des concerts ATP Don't Look Back.

En avril 2006, The Lemonheads signent chez Vagrant Records. L'album, simplement intitulé The Lemonheads, est publié le aux États-Unis ; il fait participer Garth Hudson et J Mascis. En soutien à l'album, Dando tourne en Europe et aux US à la fin 2006 avec Vess Ruhtenberg (basse) et Devon Ashley (batterie) de The En août 2007, Bill Stevenson annonce qu'il produira le neuvième album du groupe[6],[7]. En août 2010, cependant, aucun nouvel album n'est encore annoncé.

Le 23 avril 2008, pendant la cérémonie des remises de prix du NME au El Rey de Los Angeles, Dando reçoit le prix de l'album classique pour It's A Shame About Ray et joue même My Drug Buddy et le morceau-titre en version acoustique[8]. Le 23 juin 2009, The Lemonheads publie Varshons – un best-of de reprises qui reprend notamment Gram Parsons, Wire, GG Allin, et Christina Aguilera. L'album fait aussi participer l'actrice Liv Tyler en duo sur Hey That's No Way To Say Goodbye de Leonard Cohen[9].

En septembre 2010, les Lemonheads annoncent une oturnée australienne pour y jouer leur album It's a Shame about Ray, et une sélection de morceaux issus d'autres albums[10]. Le 7 février 2012, les Lemonheads publieront des Hotel Sessions sur Hall of Records/Breath of Saltwater – qui documente les soirées de Dando. Le 21 août 2012, l'arrivée de Juliana Hatfield est annoncé pour une tournée avec The Psychedelic Furs[11]. Le 17 septembre 2012, Ryan Adams tweete que leur album sera plus punk[12]

Le 14 août 2017, Atlantic Records cède tout le catalogue des Lemonheads au label britannique Fire Records[13].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Reprises[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Evan Dando & The Lemonheads – Discography – Billboard », Evandando.co.uk, (consulté le 17 juillet 2011)
  2. (en) « Evan Dando », YouTube, (consulté le 17 juillet 2011)
  3. a, b, c, d, e, f et g (en) Martin C. Strong, The Great Rock Discography, Édimbourg, Mojo Books, , 563–564 p. (ISBN 1-84195-017-3).
  4. (en) « Evan Dando & The Lemonheads – Interviews – People May 1993 », Evandando.co.uk, (consulté le 17 juillet 2011).
  5. « Evan Dando & The Lemonheads – Interviews – Q November 1993 », Evandando.co.uk (consulté le 17 juillet 2011)
  6. (en) « Lemonheads full length, reissue due next year », Punknews.org (consulté le 17 juillet 2011)
  7. (en) « Stevenson talks about next Lemonheads album », Punknews.org (consulté le 17 juillet 2011)
  8. (en) Dalton Ross, « Lemonheads' Evan Dando trashes NME Award | Inside TV | EW.com », Insidetv.ew.com, (consulté le 19 avril 2014).
  9. (en) « The Lemonheads upcoming album featuring Liv Tyler and Kate Moss! », idiomag, (consulté le 31 mars 2009).
  10. « MusicPron »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), MusicPron (consulté le 17 juillet 2011)
  11. (en) « Juliana Hatfield Rejoins the Lemonheads for Psychedelic Furs Tour », spin.com, (consulté le 24 août 2012).
  12. (en) « Ryan Adams producing Lemonheads reunion album that goes ‘back to the punker sounds’ », slicingupeyeballs.com, (consulté le 18 septembre 2012)
  13. (en) Warner sells Atlantic - The Lemonhead's catalogue to Fire Records.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :