Le Troisième Reich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour l'État allemand nazi de 1933 à 1945, voir Troisième Reich.
Le Troisième Reich
Auteur Roberto Bolaño
Pays Espagne
Genre roman
Version originale
Langue espagnol (Chili)
Titre El Tercer Reich
Éditeur Anagrama
Lieu de parution Barcelone
Date de parution février 2010
Version française
Traducteur Robert Amutio
Éditeur Christian Bourgois
Lieu de parution Paris
Date de parution avril 2010
ISBN 978-2-267-02086-1

Le Troisième Reich (en espagnol El Tercer Reich) est un roman de l'écrivain chilien Roberto Bolaño (1953-2003), écrit en 1989 et publié de manière posthume en 2010.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Vers la fin des années 1980[1], Udo Berger est un jeune Allemand de vingt-cinq ans grand amateur du jeu de guerre Le Troisième Reich (un authentique[2] jeu de plateau sorti en 1974 chez Avalon Hill sous le titre original Rise and Decline of the Third Reich (en)) dont il est le champion national des tournois en Allemagne.

Le récit est la chronique de quatre mois de la vie d'Udo et prend la forme de son journal intime. Il débute quand Udo passe ses vacances d'août avec sa récente fiancée Ingeborg dans un petit hôtel d'une station balnéaire d'Espagne, sur la Costa Brava. Ce journal doit l'aider à améliorer son écriture, car Udo est également censé préparer pour la rentrée un article sur une nouvelle stratégie permettant de faire gagner l'Allemagne au Troisième Reich.

Udo et Ingeborg y font la connaissance d'un autre couple d'Allemands, Charly (surnom de Karl) et sa compagne Hanna. Les deux couples fréquentent aussi deux locaux interlopes, surnommés le Loup et l'Agneau, et un mystérieux loueur de pédalos sud-américain, surnommé le Brûlé en raison des cicatrices qui le défigurent.

La vie quotidienne dans la station balnéaire et le jeu de guerre auquel s'adonne Udo contre le Brûlé, s'entrelacent de plus en plus intimement au fil du roman.

Références[modifier | modifier le code]

  1. La référence interne au personnage de Heimito Gerhardt, qui a été soldat de la Seconde Guerre mondiale et a maintenant « soixante-cinq ans » (Folio, p. 45), place l'action du roman autour de sa date d'écriture : la fin des années 1980. Ailleurs, Udo se remémore un jeu qui avait eu lieu « en 85 » (Folio, p. 307), ce qui place l'action au strict minimum en 1986 ou après (et probablement quelques années après cette date, sinon il aurait plutôt dit « l'année dernière »). Enfin, la référence à l'Allemagne de l'Est (Folio, p. 65) date d'avant la Réunification allemande de 1990 (la chute du Mur de Berlin date de novembre 1989, mais l'essentiel du roman se déroule entre août et octobre). L'action se place donc nécessairement dans une année située entre 1986 et 1989 incluses, et plutôt en 1987, 1988, ou 1989.
  2. Bolaño était lui-même un amateur de jeux de stratégie et la plupart des détails techniques sont authentiques, qu'il s'agisse des mécanismes du jeu, ou des magazines comme Casus Belli et The General (en). Ainsi, la référence constante et jamais explicitée aux « BRP » désigne les Base Resource Points (points de ressources de base, nécessaires pour financer les manœuvres militaires).

Liens externes[modifier | modifier le code]